Inondations

Date

Événements

14-05-1906 Un violent orage, accompagné de grêle, donne des averses très intenses dans la région de Louvain. La mesure au pluviomètre à Louvain même conduit à un relevé de 174 mm, mais cette valeur sous-estime la réalité, à cause d'une capture insuffisante des grêlons : on estime au moins à 200 mm la quantité d'eau tombée en 3 h 15. Des inondations conduisent localement à des dégâts très importants, notamment à Bertem.
10-07-1910 En Ardenne, de graves crues des cours d'eau se produisent au début du mois de juillet, entraînant d'importants dégâts.
25-12-1915 Dans l'ensemble du pays, il a beaucoup plu durant tout le mois. Le total mensuel relevé à Chiny s'élève à 380 mm. Ces pluies extrêmement abondantes conduisent à une crue importante des cours d'eau et, dans le bassin de la Meuse, à des inondations.
15-12-1925 Cette date marque le début d'un des épisodes les plus catastrophiques de notre histoire climatique : la fonte de l'épaisse couche de neige accumulée depuis la fin novembre et les fortes pluies vont provoquer début janvier de graves inondations dans la vallée de la Meuse et de ses affluents.
07-01-1926 Les pluies extrêmement abondantes depuis le 19 décembre, conjuguées à la fonte des neiges accumulées depuis la fin novembre 1925, produisent une crue exceptionnelle de la Meuse et de ses affluents. Plusieurs villes de la vallée de la Meuse sont sous eau. Par l'ampleur des dégats qu'elle entraîne, c'est, sans conteste, l'une des trois inondations les plus catastrophiques du siècle qui ont touché la vallée de la Meuse (les deux autres étant celles de décembre 1993 et janvier 1995).
24-08-1939 Un violent orage s’abat sur la région bruxelloise, donnant des cotes d'eau de 133 mm à Haren et 128 mm à Laeken en quatre heures. Il en résulte des inondations assez graves.
13-09-1947 On signale de nombreux orages dans le pays. Des grêlons de la grosseur d'un oeuf de poule sont observés dans les régions de Malines et d'Anvers et il y a des inondations à Liège.
01-03-1949 Au cours d'une tempête provoquant de nombreux dégâts dans le nord-ouest de l'Europe, et en particulier à la côte belge, les pointes maximales du vent enregistrées à Uccle atteignent 128 km/h. Les dégâts particulièrement importants au littoral sont dus à un vent, déjà fort, soufflant exceptionnellement dans une direction quasi perpendiculaire à la côte et gonflant ainsi anormalement les marées montantes. Des inondations surviennent dans presque toutes les localités côtières.
10-01-1952 Durant la première décade de janvier, les précipitations soutenues conduisent à une crue généralisée des cours d'eau, suivie d'inondations importantes dans de nombreuses régions du pays.
08-07-1952 Un violent orage frappe la région des Hautes-Fagnes. Près du barrage de la Gileppe (Jalhay) – où on a relevé 32 mm au pluviomètre en une heure –, six ouvriers perdent la vie au cours d'une crue brutale de la Soor qui les emporte.
31-01-1953 Dans la nuit du 31 janvier au Ier février, une violente tempête de secteur nord-ouest, accompagnée d'une forte marée haute, provoque des inondations catastrophiques en Belgique et aux Pays-Bas. C'est à la côte que les éléments déchaînés causent les plus gros ravages. Un certain nombre de digues sont éventrées par la violence des flots et l'eau, en s'engouffrant dans les nombreuses brèches, envahit plusieurs cités côtières. Dans la ville inondée d'Ostende, on déplore plusieurs victimes. Plus à l'intérieur des terres, la tourmente n'épargne pas d'autres régions, et plus particulièrement le pays de Waes où la rupture de digues dans la région de Beveren, à Melsele et Kallo, cause d'importantes inondations. Durant la nuit, on relève des pointes de vent de 115 km/h à Ostende et de 122 km/h à Anvers. Si, en Belgique, le tribut humain payé à cette tempête – chiffré à une dizaine de morts – reste relativement limité, le bilan est en revanche dramatique aux Pays-Bas et prend les proportions d'une catastrophe nationale, avec plus de 1800 victimes.
15-08-1954 Les 14 et 15, des précipitations donnent localement lieu dans le pays à des totaux journaliers de 50 à 80 mm. En Ardenne, les cours d'eau sont en crue, ce qui provoque des inondations.
23-12-1954 Une tempête frappe plus particulièrement la côte belge. Elle est liée au creusement et au déplacement vers le S.-E. d'une profonde dépression au-dessus de la Mer du Nord. Sa durée est suffisamment longue pour déterminer un surcroît de marée assez important qui provoque localement quelques inondations à la côte et dans le bassin de l'Escaut. A l'intérieur des terres, les rafales de vent atteignent localement 130 km/h.
29-05-1956 Suite à un violent orage, de graves inondations entraînent la mort de quelques personnes et causent d'importants dégâts dans la région de Verviers, en particulier à Dison.
20-02-1957 Suite aux précipitations – parfois orageuses – vers le milieu du mois, de nombreux cours d'eau subissent une crue, suivie d'inondations dans plusieurs régions du pays.
30-09-1957 La dernière décade de septembre est très arrosée. Cela entraîne une crue généralisée des cours d'eau et des inondations en quelques endroits.
20-09-1960 Les précipitations sont importantes dans le nord et le centre du pays : on relève jusqu'à 80 mm au pluviomètre à Gentbrugge (Gand). Des inondations se produisent en plusieurs endroits de basse Belgique.
10-10-1960 Des pluies abondantes causent des inondations dans le bassin inférieur de l'Escaut. On a mesuré jusqu'à 53 mm à la station de Oorderen (Anvers).
30-01-1961 Il pleut beaucoup en cette fin de mois de janvier. En particulier, le 30, au sud du sillon Sambre-et-Meuse, la moitié des stations relève des cotes pluviométriques supérieures à 40 mm. Dans cette région, les pluies abondantes, accompagnées d'une fusion rapide de la neige qui recouvrait le sol gelé, conduisent à une brusque crue des cours d'eau, suivie d'inondations généralisées qui prennent des proportions particulièrement graves dans les vallées de la Sambre et de la Meuse.
12-02-1962 Les pluies dépassent 40 mm en de nombreux endroits : 42 mm à Rochefort, 48 mm à Thimister, 58 mm à Forges (Chimay), 73 mm à Bihain (Vielsalm), 82 mm à Robertville (Waimes)… Les pluies abondantes tombées entre le 12 et le 15 février conduisent à des inondations en plusieurs endroits, plus particulièrement dans le sud du pays.
16-11-1964 Entre le 13 et le 17 novembre, il pleut beaucoup dans le pays. Le 16, on relève jusqu'à 79 mm à Membre (Vresse-sur-Semois). Les cours d'eau sont en crue dans tout le pays et des inondations se produisent en plusieurs endroits.
10-01-1965 D'abondantes chutes de pluie à la fin du mois de décembre, associées avec la fonte d'une couche de neige, entraînent une crue générale des cours d'eau et d'assez graves inondations en basse Belgique en ce début janvier 1965.
09-12-1965 Il pleut beaucoup dans le pays au cours du mois. Le 9, une cote de 78 mm est observée à Paliseul. Ces pluies conduisent à d'assez graves inondations dans diverses régions du pays.
30-11-1966 Les pluies persistantes qui marquent la seconde moitié du mois entraînent une crue assez généralisée des cours d'eau, suivie d'inondations au début du mois suivant, principalement en basse Belgique.
26-08-1971 De fortes pluies consécutives à un orage violent provoquent un torrent de boue qui envahit une centaine de maisons dans la vallée du Geer. A Visé, le pluviomètre recueille 74 mm d'eau en une journée.
02-01-1976 Une violente tempête sévit en ce début d'année dans le pays. On relève des pointes de vent jusqu'à 150 km/h à Ostende. Cette tempête, associée à une forte marée haute, provoque la rupture de digues dans la région de Ruisbroek (Puurs), causant d'importantes inondations en province d'Anvers.
20-02-1977 Les pluies abondantes des première et deuxième décades du mois, associées à la fonte rapide d'une épaisse couche de neige, provoquent dans l'est et le sud du pays la crue des cours d'eau et des inondations dans ces régions.
16-05-1977 A la suite d'un violent orage, on mesure une cote de 75 mm au pluviomètre à Auvelais (Sambreville). Plusieurs stations relèvent des totaux supérieurs à 40 mm, ce qui conduit à des inondations assez graves dans la Basse Sambre, ainsi que dans la vallée de l'Ourthe.
12-11-1977 Des vents forts atteignent jusqu'à 122 km/h à la côte et dans la région liégeoise. Associés à une forte marée et à des orages, ils causent localement des inondations et des ruptures de digues.
30-05-1979 Les orages foudroyent deux personnes et conduisent localement à des cotes pluviométriques importantes : en particulier, on relève 60 mm à Rillaar (Aarschot). Suite à ces précipitations, des inondations se produisent dans le pays.
21-07-1980 L'abondance des précipitations de la fin juin et des deux premiers jours de juillet avait déterminé une première crue des rivières de haute Belgique, suivie d'inondations. C'est toutefois le caractère généralisé des cotes de plus de 40 mm les 19 et 20 juillet qui est la cause d'une crue rapide de toutes les rivières du pays du 20 au 21, crue suivie d'inondations catastrophiques et d'une interruption de la navigation sur la Meuse.
08-02-1984 Il a beaucoup plu en Belgique au cours des dernières semaines. A Chiny, on relève à la date du 8 février un des totaux pluviométriques sur trente jours les plus élevés du siècle dans notre pays : 465 mm. Les pluies particulièrement abondantes des derniers jours – on a mesuré à Chiny 147 mm entre le 3 et le 8 février – provoquent d'importantes inondations. Débutant en Ardenne, elles s'étendent ensuite à la plupart des régions du pays.
24-08-1987 Dans le bassin de la Bieme, des orages violents provoquent en soirée de catastrophiques inondations dans le centre de Gerpinnes et dans les villages voisins d'Acoz et de Bouffioulx (Châtelet). L'afflux d'eau très rapide cause des dégâts matériels considérables et, malheureusement, la mort de trois personnes âgées.
21-12-1991 Depuis le 16 décembre, il pleut beaucoup dans le pays, surtout en Ardenne. Le 21, de nombreuses cotes pluviométriques de plus de 40 mm sont relevées (jusqu'à 94 mm à Elsenborn, sur la commune de Bütgenbach). Elles vont provoquer des inondations qui perturberont le réveillon de Noël en plusieurs endroits.
10-06-1993 Des pluies orageuses causent des inondations dans le pays, touchant plus particulièrement les régions de Courtrai, Tournai et Bruxelles.
26-12-1993 Les inondations de la fin de ce mois de décembre comptent parmi les plus catastrophiques de notre histoire contemporaine. Elles sont dues pour l'essentiel à des totaux pluviométriques mensuels exceptionnellement élevés dans l'ensemble du pays. Les totaux les plus importants sont observés en Ardenne : 374 mm à Sugny (Vresse-sur-Semois), 399 mm à Libramont, 411 mm à Arlon, 437 mm à Dohan (Bouillon)...
15-01-1995 Treize mois après les inondations catastrophiques de décembre 1993, les inondations de ce mois de janvier sont à nouveau d'une ampleur tout à fait exceptionnelle, touchant principalement le bassin de la Meuse. Elles s'expliquent surtout par les pluies abondantes qui arrosent le pays depuis la fin décembre 1994.
29-08-1996 Les 28 et 29 août, d'abondantes averses orageuses conduisent à de remarquables totaux pluviométriques cumulés sur deux jours, principalement au nord du sillon Sambre-et-Meuse. En quarante-huit heures, une septantaine de stations de mesures récoltent plus de 100 mm d'eau et plus de vingt stations mesurent un cumul supérieur à 120 mm : 121 mm à Vinkt (Deinze) et Marbais (Villers-la-Ville), 125 mm à Sint-Baafs-Vijve (Wielsbeke) et Zedelgem, 126 mm à Dilbeek, 127 mm à Furnes, 128 mm à Munte (Merelbeke), Blanmont (Chastre) et Mornimont (Jemeppe-sur-Sambre), 129 mm à Diksmuide, Roulers et Auvelais (Sambreville), 130 mm à La Hestre (Manage) et Landelies (Montigny-le-Tilleul), 131 mm à Ernage (Gembloux), 133 mm à Oudenburg, 134 mm à Merelbeke, 135 mm à Gentbrugge (Gand), 136 mm à Zomergem, 137 mm à Overijse, 144 mm à Wingene, 150 mm à Merendree (Nevele), 183 mm à Hombourg (Plombières)... De nombreuses rivières débordent dans le pays, causant d'importants dégâts.
07-08-1998 Un torrent de boue, consécutif à un violent orage, envahit le village de Tourpes (Leuze-en-Hainaut).
13-09-1998 Journée exceptionnelle par l'abondance des précipitations, principalement dans les provinces de Flandre orientale, Anvers, Brabant flamand, Limbourg et Liège. Neuf stations récoltent plus de 100 mm en vingt-quatre heures : 101 mm à Stabroek, 112 mm à Diest, 120 mm à Liège-Monsin, 123 mm à Westerlo et Ransberg (Kortenaken), 126 mm à Rillaar (Aarschot), 136 mm à Brasschaat, 140 mm à Viersel (Zandhoven) et 147 mm à Wijnegem. Le 14, des cotes supérieures à 40 mm sont encore observées en plusieurs localités du nord et de l'est du pays. Des crues de cours d'eau et des inondations se produisent en de nombreux endroits, causées par les abondantes précipitations des deux dernières journées, mais également par les pluies qui sont tombées régulièrement depuis le 21 août. Dans les provinces concernées par les précipitations exceptionnelles, les inondations occasionnent des dégâts aux cultures dans plusieurs communes.
30-12-1999 Dans le pays, les pluies abondantes du 23 au 25 décembre, associées aux précipitations presque incessantes depuis le début du mois, entraînent la crue des cours d'eau, suivie d'inondations dans de nombreuses régions, principalement au nord du sillon Sambre-et-Meuse et dans l'Entre-Sambre-et-Meuse.
02-07-2000 Des orages accompagnés de précipitations intenses conduisent à des inondations localisées dans pratiquement toutes les régions du pays. Durant ce mois très humide, d'autres inondations liées à des orages se produiront en de nombreux endroits les 4, 24, 27 et 29 juillet.
15-09-2000 Lors de violents orages, des tornades frappent le nord du pays, dans les régions de Zwalm, d'Erpe-Mere et d'Anvers. Des inondations se produisent dans les régions de Gand et de Courtrai.