Tempêtes

Date

Événements

02-03-1903 Le vent souffle en tempête dans le pays et les pluies sont abondantes. Les cotes les plus élevées sont mesurées dans le sud du pays, avec 51 mm à Lacuisine (Florenville), 52 mm à Paliseul et 55 mm à Gedinne.
30-09-1911 Une violente tempête frappe le littoral belge.
06-11-1921 Une violente tempête accompagnée d'orages et de chutes de grêle provoque d'importants dégâts en basse et moyenne Belgique. Les communications téléphoniques et télégraphiques avec les pays voisins sont interrompues.
29-12-1929 Une tempête traverse la Belgique : à Haren, près de Bruxelles, on mesure une rafale de vent de 162 km/h.
17-03-1934 D'importants dégâts dus au vent sont signalés dans le Hainaut et le Brabant wallon, notamment à Binche, Morlanwelz, Luttre (Pont-à-Celles) et Gouy-lez-Piéton (Courcelles). D'après le type de dégâts, il est possible qu'une tornade soit la cause de ceux-ci et se soit déplacée dans la direction S.O.–N.E., d'Erquelinnes à Mont-Saint-Guibert.
12-02-1938 Depuis le 10 février, des vents forts sont signalés dans le pays et causent quelques dégâts. Ce jour, des rafales de vent jusqu'à 142 km/h sont enregistrées à Zeebrugge (Bruges) et les dommages à la côte sont importants.
19-11-1939 A Anvers, on enregistre une pointe de vent de 144 km/h. Arbres déracinés et toitures arrachées sont signalés à Gand, Anvers, Bruxelles et au littoral.
14-03-1940 Une tempête très violente, accompagnée d'orages, de grêle et de neige par endroits, cause de nombreux dégâts, notamment dans les régions de Couvin, Gilly (Charleroi), Falmignoul (Dinant), Ciney et Veerle (Laakdal). Dans les environs de Couvin, les dommages aux bâtiments, toitures et forêts pourraient être dus en partie à l'action de tornades qui se seraient greffées sur la tempête générale.
13-11-1940 Dans la nuit du 13 au 14, une violente tempête frappe le pays. C'est au cours de celle-ci qu'on relève la rafale de vent la plus élevée jamais mesurée à Uccle : 155 km/h. De nombreux dégâts sont signalés, notamment dans les régions d'Anvers et de Bruxelles, où la forêt de Soignes a particulièrement souffert des vents violents.
06-04-1943 Une tempête avec des rafales de vent jusqu'à 126 km/h a sévi sur tout le pays.
28-12-1945 Une tempête sévit sur le pays, avec des pointes maximales de vent jusqu'à 133 km/h.
21-09-1946 A l'occasion de phénomènes orageux, une rafale de 118 km/h est enregistrée à Uccle et de nombreux dégâts dus au vent sont observés dans le pays de Waes.
01-03-1949 Au cours d'une tempête provoquant de nombreux dégâts dans le nord-ouest de l'Europe, et en particulier à la côte belge, les pointes maximales du vent enregistrées à Uccle atteignent 128 km/h. Les dégâts particulièrement importants au littoral sont dus à un vent, déjà fort, soufflant exceptionnellement dans une direction quasi perpendiculaire à la côte et gonflant ainsi anormalement les marées montantes. Des inondations surviennent dans presque toutes les localités côtières.
26-10-1949 Une tempête frappe le pays, causant de nombreux dégâts à la végétation et aux habitations. Les vents atteignent 110 km/h à Uccle et jusqu'à 125 km/h ailleurs dans le pays.
31-01-1953 Dans la nuit du 31 janvier au Ier février, une violente tempête de secteur nord-ouest, accompagnée d'une forte marée haute, provoque des inondations catastrophiques en Belgique et aux Pays-Bas. C'est à la côte que les éléments déchaînés causent les plus gros ravages. Un certain nombre de digues sont éventrées par la violence des flots et l'eau, en s'engouffrant dans les nombreuses brèches, envahit plusieurs cités côtières. Dans la ville inondée d'Ostende, on déplore plusieurs victimes. Plus à l'intérieur des terres, la tourmente n'épargne pas d'autres régions, et plus particulièrement le pays de Waes où la rupture de digues dans la région de Beveren, à Melsele et Kallo, cause d'importantes inondations. Durant la nuit, on relève des pointes de vent de 115 km/h à Ostende et de 122 km/h à Anvers. Si, en Belgique, le tribut humain payé à cette tempête – chiffré à une dizaine de morts – reste relativement limité, le bilan est en revanche dramatique aux Pays-Bas et prend les proportions d'une catastrophe nationale, avec plus de 1800 victimes.
01-02-1953 Alors que la région côtière est frappée par la tempête la plus dévastatrice du siècle, l’Ardenne subit un véritable blizzard qui va durer près de quarante-huit heures, paralysant toutes les voies de communication et isolant plusieurs villages dans la tourmente. Le hameau de Rheinartzhof (Eupen), aujourd'hui disparu, reste coupé du monde pendant cinq jours. L’épaisseur de la couche de neige, déjà considérable après la tempête de neige, ne va cesser de croître les jours suivants pour atteindre 56 cm à Spa-Malchamps, 64 cm à Saint-Hubert et plus d'un mètre dans les Hautes-Fagnes. Le 9 février, on mesurera 1,15 m de neige à Botrange (Waimes), c'est-à-dire l'épaisseur de neige la plus importante relevée au cours du siècle en Belgique.
23-12-1954 Une tempête frappe plus particulièrement la côte belge. Elle est liée au creusement et au déplacement vers le S.-E. d'une profonde dépression au-dessus de la Mer du Nord. Sa durée est suffisamment longue pour déterminer un surcroît de marée assez important qui provoque localement quelques inondations à la côte et dans le bassin de l'Escaut. A l'intérieur des terres, les rafales de vent atteignent localement 130 km/h.
10-08-1956 Lors d'un orage violent, une rafale de vent de 166 km/h est enregistrée à Werbomont (Ferrières). C'est la deuxième valeur la plus élevée du siècle mesurée en Belgique.
06-07-1957 Lors d'un orage, une pointe de vent atteint 150 km/h à Ostende.
13-09-1957 Des orages, accompagnés de grêle et de vent fort, causent des dégâts dans tout le pays.
16-10-1958 A la côte, les vents forts soufflant du secteur ouest-nord-ouest causent un surcroît de marée. A Ostende, la plus forte cote enregistrée au marégraphe atteint 5,98 m.
18-07-1964 Lors du passage d'un orage, une pointe de vent remarquable de 133 km/h est enregistrée à Uccle.
17-10-1967 Une violente tempête souffle sur le pays : les pointes maximales du vent atteignent 147 km/h à Ostende et jusqu'à 122 km/h à l'intérieur de terres.
16-04-1968 Un incendie s'est déclenché dans les Hautes-Fagnes ; il est attisé par des vents de plus de 70 km/h.
11-04-1972 Lors d'un orage, des coups de vent violents causent des dégâts assez importants dans la région de Tournai. A Froidmont, les dommages très localisés sont peut-être l'oeuvre d'une tornade.
13-11-1972 Dans la nuit du 12 au 13 novembre, une violente tempête provoque de nombreux dégâts dans tout le pays. Les pointes maximales de vent atteignent jusqu'à 130 km/h à la côte et 140 km/h à Anvers.
02-04-1973 Une tempête souffle sur la Belgique, causant des dégâts principalement au nord du sillon Sambre-et-Meuse. Les plus fortes rafales de vent atteignent 127 km/h dans les régions anversoise et liégeoise.
02-01-1976 Une violente tempête sévit en ce début d'année dans le pays. On relève des pointes de vent jusqu'à 150 km/h à Ostende. Cette tempête, associée à une forte marée haute, provoque la rupture de digues dans la région de Ruisbroek (Puurs), causant d'importantes inondations en province d'Anvers.
12-11-1977 Des vents forts atteignent jusqu'à 122 km/h à la côte et dans la région liégeoise. Associés à une forte marée et à des orages, ils causent localement des inondations et des ruptures de digues.
24-12-1977 Dans la nuit du 23 au 24 décembre, une tempête touche le pays. On mesure des rafales de vent jusqu'à 124 km/h à Ostende. Dans l'estuaire de l'Escaut, la tempête cause de nombreux dégâts et la mort de sept personnes.
09-12-1979 Une cote pluviométrique de 84 mm est relevée à Anlier (Habay) après une tempête qui occasionne de nombreux dégâts dans le pays.
06-04-1983 Dans la nuit du 5 au 6 avril, des orages associés à une tempête causent d'importants dégâts, principalement dans le Hainaut et le centre du pays. Les pointes maximales du vent atteignent 120 km/h à Gosselies.
27-11-1983 Trois jours de tempêtes consécutifs sur l'Europe occidentale causent la mort d'une dizaine de personnes dans notre pays. Ce jour, on enregistre à Uccle la deuxième pointe de vent la plus élevée du siècle : 151 km/h. Ailleurs, les rafales atteignent jusqu'à 140 km/h à Chièvres et Anvers. Les dégâts sont surtout concentrés au nord du sillon Sambre-et-Meuse.
24-11-1984 C'est la fin d'une période de trois jours particulièrement venteux. Toutes les régions sont touchées, avec des pointes maximales atteignant jusqu'à 126 km/h à Saint-Hubert, 140 km/h à Ostende, 143 km/h à Uccle, 144 km/h à Liège, 147 km/h à Anvers…
19-01-1986 Dégâts dans tout le pays dus à une tempête : les rafales atteignent 125 km/h à Uccle, 133 km/h à Anvers, 140 km/h à Ostende…
20-10-1986 Une tempête, associée à des orages, occasionne des dégâts limités principalement au centre du pays. Les pointes de vent atteignent jusqu'à 115 km/h à Anvers.
18-12-1986 Une tempête traverse la Belgique, avec des pointes de vent maximales atteignant 125 km/h à Ostende. Des dégâts sont signalés dans le centre, l'est et le sud du pays.
16-10-1987 Une violente tempête ravage l'Europe occidentale, en particulier la Bretagne et l'Angleterre. Chez nous, ce sont les régions du nord du pays qui sont les plus touchées ; les pointes de vent atteignent jusqu'à 130 km/h à la côte.
25-01-1990 Entre le 25 janvier et la nuit du 28 février au 1er mars, la Belgique va être touchée par une série record de tempêtes étalées sur un peu plus d'un mois. En une ou plusieurs stations de mesures, les pointes maximales de vent dépasseront 100 km/h les 25 et 28 janvier, les 3, 8, 11, 12, 14, 26, 27 et 28 février, ainsi que le 1er mars. Les dégâts seront particulièrement considérables le 25 janvier, les 3 et 26 février, ainsi que dans la nuit du 28 février au 1er mars. Le 25 janvier, lors de la première tempête, on enregistre à Beauvechain une pointe maximale de vent de 168 km/h : c'est la valeur la plus élevée observée dans le pays au cours du siècle. Ailleurs, les pointes atteignent jusqu'à 145 km/h à Ostende et 152 km/h à Saint-Hubert. Les très nombreux dégâts concernent tout le pays.
03-02-1990 Le pays est secoué par une nouvelle violente tempête. Les rafales de vent atteignent jusqu'à 122 km/h à Bierset et 131 km/h à Saint-Hubert. Le centre, l'est et le sud du territoire sont particulièrement touchés.
26-02-1990 Passage d'une nouvelle tempête remarquable sur la Belgique. Les pointes maximales atteignent 140 km/h à Coxyde et Zaventem et jusqu'à 159 km/h à Bierset. D'importants dégâts sont signalés dans toutes les régions.
28-02-1990 Tout le pays est touché par une dernière tempête spectaculaire dans la nuit du 28 février au 1er mars ; les pointes maximales du vent atteignent 126 km/h à Middelkerke, 130 km/h à Zaventem, 133 km/h à Saint-Hubert, 144 km/h à Chièvres et 151 km/h à Bierset. Les dégâts sont considérables dans tout le pays.
09-12-1993 Dans la nuit du 8 au 9 décembre, une tempête frappe le pays, causant de nombreux dégâts un peu partout. Les pointes maximales du vent atteignent 108 km/h à Deurne (Anvers) et Zaventem, 112 km/h à Florennes, 119 km/h à Coxyde, 126 km/h à Middelkerke et Chièvres et 130 km/h à Ostende.
27-01-1994 Une tempête, accompagnée de phénomènes orageux, traverse la Belgique ; les coups de vent atteignent jusqu'à 130 km/h à Coxyde. Les dégâts sont concentrés au nord du sillon Sambre-et-Meuse et sont particulièrement nombreux dans le centre du pays.
02-06-1994 Une tornade cause des dommages à Ligney et Darion, dans la commune de Geer. De violents coups de vent associés à un orage provoquent également d'importants dégâts à Gierle (Lille).
29-08-1996 Des dégâts dus au vent sont signalés dans tout le pays. Les pointes maximales du vent sur tout le territoire ne dépassent pas 108 km/h (à Middelkerke). Cependant, du fait de la présence de phénomènes orageux, les rafales de vent peuvent localement avoir atteint des vitesses bien supérieures.
26-12-1999 Seul l'extrême sud du pays est frôlé par la tempête particulièrement violente qui frappe les pays voisins, en particulier la France et l'Allemagne.
28-05-2000 De nombreux dégâts dus au vent sont signalés, principalement au nord du sillon Sambre-et-Meuse. Dans les stations de mesures, les pointes de vent les plus élevées ne dépassent pas 108 km/h à Kleine-Brogel (Peer) et 112 km/h à Ostende. Mais localement, sous les nuages orageux, les rafales de vent ont pu atteindre des valeurs plus importantes. De nombreuses chutes de grêle sont également observées.
30-10-2000 Cette année, pour la première fois de l'automne, des vents relativement forts provoquent divers dégâts dans tout le pays. Les rafales maximales atteignent 100 km/h à Gosselies et 108 km/h à Bierset (Grâce-Hollogne).
10-12-2000 Une tempête, accompagnée de phénomènes orageux, cause des dégâts dans pratiquement tout le pays. Les rafales atteignent des vitesses de 112 km/h à Saint-Hubert, 119 km/h à Gosselies et 122 km/h à Bierset (Grâce-Hollogne).