Histoire

Date  

Événements

31-08-1911 L'été qui s'achève fut caractérisé en juillet et en août par un déficit très important des précipitations et plusieurs vagues de chaleur. Dans les Hautes-Fagnes, on aura déploré d'importants incendies de forêt.
31-07-1913  Un arrêté royal réorganise l'Observatoire royal de Belgique situé à Uccle. Son Service météorologique est érigé en établissement scientifique autonome sous le nom d'Institut royal météorologique de Belgique (IRM).
31-12-1921 L'année 1921 a été la plus sèche du siècle à Uccle avec un total de 406,4 mm (normale : 804,1 mm). Les autres années les plus sèches sont, dans l'ordre, 1949, 1976, 1953 et 1959. La fréquence des jours de précipitations est également la plus faible du siècle, avec seulement cent cinquante-trois jours de précipitations (normale : 208 j).
30-11-1925  Au cours de la dernière décade du mois, des chutes de neige donnent lieu à un enneigement remarquable à Uccle : on mesure une épaisseur de 34 cm le 29 et le 30 (c'est la deuxième valeur la plus élevée du siècle relevée en cette station). Ailleurs dans le pays, on mesure au cours de cette période jusqu'à 44 cm de neige au barrage de la Gileppe (Jalhay), 50 cm à Bastogne et 62 cm à Drossart (Baelen) dans l’Hertogenwald. Quelques villages seront isolés plusieurs jours par l'abondance de neige (notamment le village de Felenne, sur la commune de Beauraing). L'enneigement a généralement persisté jusqu'à la mi-décembre.
07-01-1926  Les pluies extrêmement abondantes depuis le 19 décembre, conjuguées à la fonte des neiges accumulées depuis la fin novembre 1925, produisent une crue exceptionnelle de la Meuse et de ses affluents. Plusieurs villes de la vallée de la Meuse sont sous eau. Par l'ampleur des dégats qu'elle entraîne, c'est, sans conteste, l'une des trois inondations les plus catastrophiques du siècle qui ont touché la vallée de la Meuse (les deux autres étant celles de décembre 1993 et janvier 1995).
03-12-1930  Durant la première semaine du mois de décembre, la vallée de la Meuse dans la région liégeoise – en particulier aux alentours d''Engis – est recouverte par un épais brouillard dû à une inversion de température tenace et à l'encaissement de la vallée. Mêlés à ce brouillard, les oxydes de soufre et autres gaz irritants émis par les industries locales occasionnent des troubles respiratoires affectant plusieurs milliers de personnes et entraînant une soixantaine de décès.

11-06-1938

 Le plus important tremblement de terre que le pays ait connu au cours du siècle se produit à cette date ; son épicentre se situe dans la région d'Audenarde.
31-01-1945 Ce mois de janvier – l’un des plus froids du siècle – aura été marqué par un enneigement abondant sur l’ensemble du pays. En Ardenne, les rigueurs hivernales ont commencé à se manifester dès la fin décembre 1944. C'est dans cette région du pays qu'elles ont été le plus durement ressenties par les populations déjà affectées par les terribles combats de la bataille des Ardennes. De nombreux postes météorologiques du sud du pays ayant dû interrompre leurs observations pendant ces événements, les informations climatologiques dont nous disposons pour cette période sont assez réduites. A Spa – l'une des rares stations ardennaises ayant pu fonctionner une partie du mois – , la couche de neige atteint la hauteur remarquable de 49 cm le 28 janvier et le thermomètre a plongé jusqu’à –18,3°C le 25.
31-08-1947  On a connu à Uccle l'été le plus ensoleillé du siècle, avec un total de 825 h de soleil (normale : 586 h). Ces conditions expliquent que l'on déplore des incendies de forêt dans plusieurs endroits du pays ; vers le 19 septembre, certains hameaux sont même localement menacés par les flammes.
31-01-1953 Dans la nuit du 31 janvier au Ier février, une violente tempête de secteur nord-ouest, accompagnée d'une forte marée haute, provoque des inondations catastrophiques en Belgique et aux Pays-Bas. C'est à la côte que les éléments déchaînés causent les plus gros ravages. Un certain nombre de digues sont éventrées par la violence des flots et l'eau, en s'engouffrant dans les nombreuses brèches, envahit plusieurs cités côtières. Dans la ville inondée d'Ostende, on déplore plusieurs victimes. Plus à l'intérieur des terres, la tourmente n'épargne pas d'autres régions, et plus particulièrement le pays de Waes où la rupture de digues dans la région de Beveren, à Melsele et Kallo, cause d'importantes inondations. Durant la nuit, on relève des pointes de vent de 115 km/h à Ostende et de 122 km/h à Anvers. Si, en Belgique, le tribut humain payé à cette tempête – chiffré à une dizaine de morts – reste relativement limité, le bilan est en revanche dramatique aux Pays-Bas et prend les proportions d'une catastrophe nationale, avec plus de 1800 victimes.
29-02-1956 Ce mois de février aura collectionné des minima très bas dans tout le pays : on a relevé –17,4°C le 17 à Zaventem, –18,0°C le 23 à Coxyde, –18,3°C les 2, 16 et 23 à Thimister, –24,0°C le 21 à Stavelot, –25,2°C le 21 à Rochefort... La neige et les très faibles températures ont causé de sérieuses perturbations aux trafics ferroviaire, fluvial et routier.
01-04-1960  Ce jour voit le lancement du premier satellite météorologique, Tiros I.
25-06-1967 De violents orages éclatent dans le pays, accompagnés en certains endroits de chutes de très gros grêlons. Une tornade détruit le coeur du village d'Oostmalle (Malle), dans la province d'Anvers. Plus de la moitié des quelque neuf cents habitations que compte la localité sont endommagées ; cent dix-sept maisons sont complètement détruites. La tornade poursuit son chemin vers les Pays-Bas où elle cause aussi d'importants dégâts. En Belgique, aucun décès n'est à déplorer ; par contre, chez nos voisins du Nord, le bilan est beaucoup plus lourd : sept personnes perdront la vie suite au passage de cette tornade. Celle-ci restera dans les mémoires, avec celle de Léglise en septembre 1982, comme l'une des plus dévastatrices que notre pays ait connues au cours de ce siècle.
01-01-1969  A l'Institut royal météorologique de Belgique, début des sondages d'ozone par ballon. Depuis cette date, on mesure ainsi la distribution verticale d'ozone au-dessus du pays, entre le sol et une altitude de 34 km environ.

01-08-1971

 

Début à Uccle des mesures de la quantité totale d'ozone dans l'atmosphère à partir de la surface. les données sont représentativespour l'ensemble de la Belgique.

20-09-1982 Dans le pays, la fin de la période de chaleur se traduit par de violents orages. L'un d'eux est accompagné d'une tornade extrêmement violente qui traverse le centre du village de Léglise, dans la province de Luxembourg. Les dégâts sont énormes : plus de la moitié des maisons que compte le village sont touchées et une dizaine d'habitations sont entièrement détruites. Dans l'église en ruine, l'horloge du clocher s'est figée à 18 h 40, heure de passage de la tornade. On déplorera deux blessés graves, mais heureusement aucun décès.
25-04-1986  L'accident nucléaire de Tchernobyl, sans précédent dans l'histoire du nucléaire civil, va mettre en alerte les services de l'Institut royal météorologique de Belgique. Le passage du «nuage» radioactif sur le pays sera détecté quelques jours plus tard, les 1er et 2 mai ; heureusement, il ne pleuvra pratiquement pas durant ces deux journées.
25-01-1990 Entre le 25 janvier et la nuit du 28 février au 1er mars, la Belgique va être touchée par une série record de tempêtes étalées sur un peu plus d'un mois. En une ou plusieurs stations de mesures, les pointes maximales de vent dépasseront 100 km/h les 25 et 28 janvier, les 3, 8, 11, 12, 14, 26, 27 et 28 février, ainsi que le 1er mars. Les dégâts seront particulièrement considérables le 25 janvier, les 3 et 26 février, ainsi que dans la nuit du 28 février au 1er mars. Le 25 janvier, lors de la première tempête, on enregistre à Beauvechain une pointe maximale de vent de 168 km/h : c'est la valeur la plus élevée observée dans le pays au cours du siècle. Ailleurs, les pointes atteignent jusqu'à 145 km/h à Ostende et 152 km/h à Saint-Hubert. Les très nombreux dégâts concernent tout le pays.
01-08-1991  Début à Uccle des mesures de la quantité totale d'ozone dans l'atmosphère à partir de la surface. Les données sont représentatives pour l'ensemble de la Belgique.