Un nuage de poussières au-dessus de la Mer du Nord

Entre le 11 et le 13 mars, un nuage de poussières situé à une hauteur d'environ 1500 m a été détecté (figure 1) à la station météo automatique IRM de Zeebruge par un tout nouvel instrument de mesure : le détecteur optique LIDAR météorologique, installé le lundi 10 mars. Il s'agit d'un nuage de sable en provenance du Sahara et qui a circulé au-dessus de l’Atlantique Nord avant d'atteindre la Mer du Nord. Il est actuellement proche de l'Angleterre.

 

Le code de couleurs de la figure ci-dessus représente l'intensité du signal rétro-diffusé (backscatter) par le LIDAR et mesuré à Zeebruge du 11 au 13 mars 2014. La hauteur est indiquée en km au-dessus du niveau de la mer et en temps local. Les flèches noires indiquent la localisation du nuage de sable.

L'installation de ce nouveau LIDAR météo vient compléter le LIDAR d'Uccle en fonctionnement depuis mai 2011. Humain (Libramont) et Diepenbeek seront les prochaines stations météo IRM a être équipées de cette nouvelle technologie. L'ensemble de ces stations formera un réseau belge d'observations capable de suivre en temps réel le déplacement des nuages de poussières au-dessus du territoire. L’IRM participe activement à plusieurs projets européens de coordination concernant l’échange des observations LIDAR entre les différents instituts météo nationaux. Ces travaux scientifiques vont permettre d'optimiser le suivi des nuages de poussières, et en particulier de cendres volcaniques au-dessus de l'Europe, qui sont susceptibles de sérieusement perturber le trafic aérien comme ce fut le cas en avril 2010.

 

Le LIDAR installé à Zeebruges le 10 mars 2014.

Un réseau LIDAR météo en Belgique est également très important pour pouvoir observer la hauteur de la base des nuages et la formation de brouillard qui permettront à nos prévisionnistes de pouvoir, si cela s’avère nécessaire, prendre encore plus rapidement des dispositions pour avertir la population.

 

Plus d'infos sur les LIDAR météorologiques de l'IRM