Résultats du concours de lancement de ballons lors des portes ouvertes du 11 et 12 octobre 2014

Lors de la dernière édition des portes ouvertes de l’IRM, durant le week-end du 11 et 12 octobre 2014, les gagnants de notre concours de lancement de ballons-sondes ont pu envoyer dans les airs un objet ou instrument de leur choix avec le ballon. Ces ballons-sondes, qui font un diamètre de 1.5 à 2 m lorsqu’ils sont remplis, peuvent transporter jusqu’à 2 kg à une hauteur de 30 à 35 km. C’est trois fois plus élevé que la hauteur des avions effectuant des vols long-courriers ! Les basses températures (de -60°C à -70°C), la très faible pression (100 fois inférieure à celle qu’on trouve à la surface) et l’exposition accrue aux rayons UV du soleil (surtout au-dessus de la couche d’ozone) représentent un vrai défi pour le fonctionnement de ces instruments ou objets.

Sur l’ensemble des propositions reçues, dix ont été sélectionnées par le jury de l’IRM. Ces expériences ont été réparties entre le samedi et le dimanche, à raison de cinq par jour. Les instruments et objets envoyés étaient très divers. Quelques classiques, comme un GPS pour localiser le ballon-sonde ou une caméra pour capturer de belles images de l’espace et de la terre. Mais quelques instruments beaucoup plus originaux également : un compteur Geiger pour mesurer la radioactivité ou le rayonnement cosmique en fonction de la hauteur (voir figure ci-dessous) ; un émetteur radio amateur (dont le signal était perçu au-dessus de la Belgique, des Pays-Bas et même de la Grande-Bretagne) ; un magnétophone et un buzzer afin de mesurer le volume sonore à différentes fréquences et différentes hauteurs ; des capteurs de pression, de température et d’humidité ; des éprouvettes remplies de plusieurs alcools…

 

Figure 1 : Flux des particules ionisantes en fonction de la hauteur, mesuré par les compteurs Geiger-Müller du détecteur HACORD

Nous avons également reçu la participation des médias pour le programme RTL « Tout s’explique ». Ils ont accroché une caméra au ballon, donnant la chance au présentateur d’aller explorer l’espace (à voir sur ce lien : http://www.rtl.be/rtltvi/video/515117.aspx?CategoryID=2716). Il était accompagné pour ce faire d’un autre journaliste belge très connu, Tintin ! Un autre vol a vu s’envoler une série de playmobils, lors d’une expérience visant à mesurer et filmer la variation de la gravité avec la hauteur (http://youtu.be/vcLFdJfTgRk).

Un ballon météorologique monte pendant environ une heure et demie à une vitesse de 5 à 7 m/s (une petite moitié de kilomètre par minute) et grossit jusqu’à atteindre son diamètre maximal de 10 m et exploser. L’équipement commence alors à tomber, d’abord en chute libre et ensuite avec un parachute qui s’ouvre automatiquement lorsqu’il y a suffisamment d’air. La chute dure entre 45 minutes et 1 heure. Durant le vol, le ballon est poussé par les vents et il est impossible de contrôler sa direction. Lors des portes ouvertes, les ballons-sondes ont volé assez loin d’Uccle sous l’action d’un courant–jet. Certains ont atteint la région d’Eindhover, à 120 km d’Uccle (entre autres Asten, Bergen sur Meuse – voir aussi http://360.g8dhe.net/HAB_Flights/2014_Flights/KMI_FALCON_20141011/KMI-Falcon.html), et deux ballons ont atterri à Kleve (Allemagne). Un ballon a même parcouru une distance de plus de 200 km!

Les endroits où ils ont atterri n’étaient pas toujours les plus accessibles (en hauteur dans un arbre, ou dans une forêt d’épicéas par exemple) et les instruments de géolocalisation (comme les GPS) ne sont pas infaillibles. Heureusement, les personnes ayant retrouvé les instruments ont toutes contacté les propriétaires. L’un des ballons ayant atterri à Kleve s’est posé sur la balcon d’une maison. Les résidents ont d’abord paniqué, pensant qu’il s’agissait d’une bombe, mais ont finalement retrouvé le numéro du propriétaire, présent sur l’équipement.

Au vu du nombre de réponses pour le concours et de l’enthousiasme des candidats, nous avons décidé d’organiser à nouveau un concours de lancement de ballons lors de la prochaine édition des portes ouvertes en 2016. Dans ce cadre, nous rappelons que l’IRM organise annuellement un concours similaire pour les écoles belges et étrangères, ASGARD. Plus d’informations se trouvent dans cette brochure.

Vous voulez découvrir d’autres vidéos des lancements de ballons-sondes de 2014 ?

http://youtu.be/AEQBAqopdCU
https://www.youtube.com/watch?v=zh_3-qOP0JE

Ou plutôt vous rappeler les résultats du concours de mai 2013 ?

http://www.meteo.be/meteo/view/fr/10667115-Concours+de+ballons-sondes+%3A+les+premiers+resultats.html

 
  • file1639_a.jpg
  • img_20141011_140916.jpg
  • img_20141011_140935.jpg
  • vlcsnap-2014-12-15-11h14m06s157__1564x951_.jpg
  • vlcsnap-2014-12-15-11h15m36s255__1548x859_.jpg
  • vlcsnap-2014-12-15-11h15m55s224__1555x1080_.jpg
  • vlcsnap-2014-12-15-11h16m25s5__1405x836_.jpg
  • vlcsnap-2014-12-15-11h17m10s199__854x1080___854x1080_.jpg
1 2 3 4 5 6 7 8