Bilan climatologique de juillet 2006

Le deuxième mois de l'été météorologique a été caractérisé à Uccle par un excès très exceptionnel (*) de la température moyenne, un excès exceptionnel de la durée d'ensoleillement, et par des valeurs normales des précipitations et de la vitesse moyenne du vent.

 

Le tableau ci dessous donne les valeurs mensuelles d'une série de paramètres relevés à Uccle (colonne 'Mois'), ainsi que leurs valeurs mensuelles normales ( 'Norm.') et les valeurs mensuelles records observées depuis le début des relevés ('Record +' et 'Record -', avec les années). La colonne 'car' donne une caractéristique statistique de la valeur mensuelle observée ('Mois').

Paramètre Unité Mois Norm. car Record + Année Record - Année
Pression atmosphérique hPa 1019,7 1015,9 ta 1021,8 1885 1010 1888
Vitesse moyenne du vent m/s 2,8 3,1 a 4,1 1954 2,3 1986
Direction la plus fréquente du vent ENE SO
Durée de l'ensoleillement hh:mi 308:40 195 e 314 1959 93 2000
Température moyenne °C 23 17,1 te 21,8 1994 13,5 1841
Température maximale moyenne °C 28,6 21,6 te 26,7 1994 17,4 1919
Température minimale moyenne °C 17,3 13,1 te 16,4 1994 10,6 1919
Humidité relative % 63 78,5 te 90 1888 64 1921
Tension de vapeur moyenne hPa 17,1 15,2 e 18,1 1852 12,8 1863
Total des précipitations mm 48,1 74,3 n 196,5 1942 2,9 1885
Nombre de jours de précipitations d 8 17 ta 29 1936 2 1885
Nombre de jours d'orage dans le pays d 15 10,7
Nombre de jours de neige d 0 0

Le premier, nous avons été sous l'influence de courants maritimes associés à une dépression située entre l'Islande et l'Écosse. Du 2 au 7, nous avons été dans une zone à faible relief barométrique. Du 8 au 10, nous sommes à nouveau sous l'influence de courants maritimes associés à une dépression située sur la Scandinavie (le 8) ou à l'ouest de l'Irlande (les 9 et 10). Du 11 au 12, des courants maritimes associés à une dépression en évolution depuis la Grande-Bretagne vers l'Islande ont à nouveau influencé notre temps. Du 13 au 18, ces courants ont pris un caractère polaire puis continental suite au déplacement d'un puissant anticyclone depuis les îles Britanniques vers l'Europe de l'Est. Du 19 au 20, le temps est devenu plus instable suite au développement d'une dépression sur la Manche et la Mer du Nord. Du 21 au 24, nous avons été sous l'influence de courants d'origine maritime associés le 21 à un anticyclone situé sur notre pays et le 22 à une dépression sur la France ; le 23 cette dépression est remplacée par un anticyclone qui s'est déplacé le 24 sur la Manche. Du 25 au 26, le déplacement de cet anticyclone vers la Baltique a provoqué l'arrivée de courants continentaux sur nos régions. Du 27 au 28, nous sommes dans une zone à faible relief barométrique. Du 29 au 31, nous sommes dans des courants maritimes d'origine tropicale associés à une zone de basse pression située à l'ouest de l'Irlande. La pression moyenne fut à Uccle de 1019,7 hPa (norm. : 1015,9 hPa).

La présence de courants chauds est à l'origine d'un très large excès des températures qui concerne principalement les températures diurnes. L'écart à la normale des moyennes des températures maximales dans le pays a varié de 5,0°C à 7,5°C. L'écart à la normale des moyennes des températures minimales fut compris entre 3,0°C et ?5,0°C. Les températures maximales absolues ont varié de 32°C à 38°C et se sont produites le 19. Les températures minimales absolues furent comprises entre 7°C et 13°C et ont été relevées le plus souvent le 15 ou le 16. À Uccle, la température moyenne fut de 23,0°C (norm. : 17,1°C). Les extrêmes moyens furent respectivement de 28,6°C et 17,3°C (norm. : 21,6°C et 13,1°C). Les extrêmes absolus furent respectivement de 36,2°C [le 19] et 13,0°C [le 15] (norm. : 29,9°C et 8,0°C). Il y eut 26 jours d'été [max. >= 25°C] (norm. : 6,6 j.), dont 8 jours de canicule [max. >= 30°C] (norm. : 1,6 j.). La prédominance de courants d'origine continentale ou tropicale a fait de ce mois de juillet le plus chaud jamais enregistré depuis 1833 à Bruxelles - Uccle. La température moyenne a été de 23,0°C. Le précédent record de la température moyenne datait de juillet 1994 avec une température moyenne de 21,8°C.

Dans le pays, les moyennes régionales des précipitations mensuelles ont été inférieures aux normales. Elles ont varié de 23 % de la normale en Loraine belge à 79 % dans le Borinage. Le déficit est normal partout, sauf dans les Flandres où il est anormal, au Littoral, dans les Polders, le Pays de Herve, la région Gileppe et Warche et en Ardenne où il est très anormal, et en Lorraine belge où il est exceptionnel. Les cotes journalières les plus abondantes ont varié de 5 mm à un peu moins de 70 mm et se sont produites à diverses dates (seule une quantité de 99,8 mm a été relevée le 28 à Géromont (Malmédy)). Des cotes de plus de 40 mm ont été observées les 6, 22 et 28. À Uccle, les précipitations ont été très anormalement peu fréquentes. On a relevé de l'eau au pluviomètre 8 jours pour un total de 48,1 mm (norm.: 74,3 mm en 17 j.).

Dans le pays, les précipitations furent accompagnées de phénomènes orageux 15 jours (norm. : 10,7 j.) : les 4, 5, 6, 7, 11, 13, 19, 20, 22, 23, 26, 27, 28, 30 et 31. De la grêle nous a été signalée les 19, 22 et 28. Des dégâts dus à la force du vent, à l'abondance des précipitations ou à la foudre nous ont été signalés les 4, 5, 6, 7, 9, 19, 20, 22, 28 et le 30.

L'insolation a été remarquable au cours des deuxième et troisième décades ; de ce fait, la durée d'ensoleillement mensuelle a été très nettement au-dessus de la normale. À Uccle, on a enregistré 308 h 40 min de soleil (norm. : 195 h.). Cette valeur se situe en troisième position des mois de juillet les plus ensoleillés dont la série des observations a débuté en 1887 à Uccle. Le record date de 1959 avec 314,4 h de soleil et est suivi de 1911 avec 313 h de Soleil.

À Uccle, les vents furent principalement orientés dans le secteur NE à SSW. Leur fréquence dans ce secteur fut de 65 % (norm. : 33 %). La vitesse moyenne fut de 2,8 m/s (norm. : 3,1 m/s). Dans le pays, aucune rafale de plus de 100 km/h (28 m/s) n'a été observée; cette vitesse peut cependant avoir été localement atteinte ou dépassée sous les orages.

 

(*) Définitions des niveaux d'anormalité

Code Niveaux d'anormalité Phénomène égalé ou dépassé en moyenne une fois tous les
n normal -
a anormal 6 ans
ta très anormal 10 ans
e Exceptionnel 30 ans
te très exceptionnel 100 ans