UV

Sur cette figure représentant l'index-UV d'aujourd'hui, on a indiqué les prévisions (la ligne grise et les couleurs claires) ainsi que les valeurs réellement observées (ligne noire et couleurs sombres).

 

Ces prévisions sont calculées grâce à un modèle basé sur l'épaisseur de la couche d'ozone ainsi que sur les éphémérides. Les mesures (enregistrées toutes les demi-heures) sont effectuées par un spectrophotomètre installé au siège de l'IRM à Uccle. Les valeurs instantanées ailleurs dans le pays peuvent donc sensiblement s'écarter de celles d'Uccle surtout du fait de la nébulosité. Les valeurs prévues sont celles qu'on observerait en cas de ciel serein.

Si le ciel est couvert au moment de la mesure, la valeur observée sera nettement plus basse que celle prévue. Dans certains cas, les valeurs observées de l'index UV peuvent être plus élevées que les valeurs prédites. Cela se produit parfois lorsque l'on se trouve au soleil mais que le ciel est partiellement nuageux. Dans ce cas, le rayonnement solaire diffusé par les nuages s'ajoute au rayonnement direct du soleil et l'index UV au sol dépasse nettement les prévisions.

Vous trouverez plus d'informations concernant le rayonnement UV sur le site du "groupe de recherche ozone" de l'IRM.