Les valeurs d’UV élevées de cette saison

Lors des printemps et été 2017, des valeurs exceptionnellement élevées d’indice UV ont été mesurées à plusieurs reprises à Uccle. Cela fut particulièrement le cas lors du week-end de l’Ascension (25 – 28 mai), ainsi que lors de plusieurs jours en juin. Les valeurs d’UV mesurées pour ces journées ont été comparées aux valeurs statistiques journalières (calculées sur base des données mesurées entre 1990 et 2016). Les résultats de ces comparaisons se trouvent dans le Tableau 1.

 

Tableau 1 : Indice UV mesuré en comparaison avec la valeur journalière la plus élevée mesurée sur la période 1990-2016 à Uccle.

Il ressort de ce Tableau 1 que la valeur maximale journalière de la période 1990-2016 a été dépassée lors de 10 jours sur 13.
Une valeur extrêmement élevée (selon les normes belges) a été mesurée le dimanche 11 juin, avec un indice UV de 9.1. L’indice UV est toujours assez élevé à la mi-juin/juillet (voir Figure 1), mais des valeurs supérieures à 9 n’ont été enregistrées que 2 fois sur notre période de mesures (1990-2017), les 24/06/2016 et 11/06/2017. Cette valeur extrême fut le résultat de la combinaison de valeurs d’ozone relativement basses et d’une nébulosité éparse. L’ozone absorbe une partie du rayonnement UV-b du Soleil, si bien que, puisque peu d’ozone était présent dans l’atmosphère ce jour-là, une plus grande quantité d’UV-b a pu atteindre la surface de la Terre. Il faut ajouter à cela la position élevée du Soleil dans le ciel (typique pour cette période de l’année) ainsi que la présence d’une nébulosité éparse qui a réfléchi une quantité supplémentaire d’UV-b vers la surface, entrainant la valeur de l’indice UV vers le haut.

 

Figure 1 : Aperçu de l’indice UV moyen, maximum et minimum observé à Uccle sur la période 1990-2016.

La Figure 1 reprend les valeurs observées d’indice UV moyen, maximum et minimum. Les valeurs journalières normales ont été calculées en moyennant sur la période 1990-2016. Par exemple, la valeur moyenne du 1 janvier = valeur du 1 janvier 1990 + valeur du 1 janvier 1991 + … + valeur du 1 janvier 2016/ par le nombre d’années. Les valeurs maximales et minimales sont respectivement les valeurs les plus hautes et les plus basses observées pour 1 jour, sur la période 1990-2016. Il faut cependant ajouter que des observations par temps nuageux font partie de cette base de données. En cas de ciel nuageux, la valeur d’indice UV enregistrée sera généralement plus faible que si elle avait été enregistrée par ciel complètement dégagé.

 

Retrouvez nos observations d'UV et nos prévisions d'UV sur notre site internet.