Les tornades en Belgique

La tornade est un tourbillon de vent à rotation très rapide autour d'un axe voisin de la verticale qui relie la terre à un nuage (cumulonimbus); elle accompagne souvent un orage. Sa durée de vie est généralement de quelques minutes et le diamètre du tourbillon est de l'ordre de quelques dizaines à quelques centaines de mètres. Son parcours trace un sillon à l'intérieur duquel tout est gravement endommagé, voire même partiellement détruit.

Les tornades sont plus fréquentes en Belgique qu'il n'y paraît, d'autant plus que, agissant sur des surfaces restreintes, elles passent souvent inaperçues lorsqu'elles se manifestent dans les campagnes. Dans une étude publiée en 1949, Baes et Joukoff citent 51 tornades dont ils ont retrouvé des écrits pour la période 1880-1940. Nous ne possédons pas d'inventaire systématique des tornades pour les années 1941 à 1981, mais on peut logiquement penser que leur fréquence ne diminua pas au cours de cette période puisque nous en avons recensé 62 dans la presse pour la période 1982-2000. Sur cette période, leur fréquence annuelle des tornades avec dégâts, à l'échelle du pays, a été la suivante :

1982: 6 1983: 9 1984: 5 1985: 1 1986: 7 1987: 5
1988: 4 1989: 4 1990: 2 1991: 3 1992: 2 1993: 2
1994: 6 1995: 1 1996: 3 1997: 2 1998: 1 1999: 2
2000: 3 2001: 2 2002: 2 2003: 4 2004: 1 2005: 3
2006: 11 2007: 3 2008: 5 2009: 4 2010: 2 2011: 2
2012: 2 2013: 5 2014: 2015: 2016: 2017:

La fréquence de ces tornades exclut donc que, du point de vue purement météorologique, elles puissent être considérées comme représentant un phénomène exceptionnel à l'échelle d'une province, d'une région ou du pays. Par contre, à l'échelle locale, une tornade reste évidemment un événement exceptionnel : en effet, l'habitant d'un lieu qui subit une tornade n'en subira sans doute jamais une seconde en ce même lieu!

En résumé, un particulier ou une petite entité vit un phénomène météorologique exceptionnel lorsqu'il subit une tornade. Par contre, il est exclu qu'une tornade puisse être considérée comme phénomène exceptionnel par une autorité ou un organisme dont la compétence ou la responsabilité se situe au niveau des provinces, des régions ou du pays.

 

 

Tornade à Waregem le 11/08/2005 (Photo Dieter Heyerick)