Radar météorologique

L'IRM exploite deux radars météorologiques. Le premier est en service depuis 2001 à Wideumont dans la province du Luxembourg. Le second a été installé en 2012 à Jabbeke  en Flandre Occidentale. Un troisième radar météorologique est installé à Zaventem et est exploité par le service météorologique de Belgocontrol. Les données de ces radars sont échangées en temps réel entre l'IRM et Belgocontrol.

Le radar a pour but de détecter les précipitations (pluie, neige ou grêle). Le radar balaye constamment l’horizon et émet des ondes électromagnétiques sous forme d'impulsions qui se propagent dans l'atmosphère à la vitesse de la lumière. Lorsque celles-ci rencontrent des précipitations, elles sont en partie réfléchies et l'antenne radar capte un écho en retour. Le temps qui s'écoule entre l'émission et la réception du signal est une mesure de la distance. L’intensité du signal reçu fournit une estimation de l’intensité des précipitations. La portée maximale d'un radar est généralement de 240 km mais une estimation quantitative des précipitations n’est possible que dans un rayon de l’ordre de 100 km. A titre expérimental, la portée du radar de Jabbeke a été étendue à 300 km. Le radar de Jabbeke est par ailleurs équipé de la double-polarisation, ce qui permet de mieux éliminer les échos non-météorologiques et également d'estimer le type de précipitations : pluie, neige, neige fondante, grêle ...

Les images radar générées toutes les 5 minutes en temps réel sont en premier lieu utilisées pour la prévision météorologique à court terme. Le radar permet notamment de détecter les phénomènes météorologiques dangereux tels que les orages et les chutes de grêle. Un autre volet d'applications important concerne l'hydrologie. Le radar fournit en temps réel une vue globale des précipitations sur un large territoire. La combinaison des données radar et des mesures des pluviomètres au sol permet d’obtenir la meilleure estimation des précipitations sur les bassins versants des différents cours d'eau. Les données radar de précipitations constituent dès lors un outil précieux dans le dispositif de prévision des crues et des inondations.

 
  • $item.partName
  • $item.partName
  • $item.partName
  • $item.partName
  • $item.partName
1 2 3 4 5