Bruine

La bruine est une forme de précipitation qui se compose de fines gouttelettes d’eau dont le diamètre est inférieur à 0,5 mm. Des gouttes plus larges sont considérées comme des gouttes de pluie. La visibilité peut être réduite en cas de bruine, de sorte qu’il y a une apparence de brume voire de brouillard. La bruine n’est pas toujours identifiable par les radars météo.

Les gouttelettes de bruine tombent souvent des nuages qu’on appelle stratus. Ces nuages bas ont un faible développement vertical, de sorte que les gouttes de pluie se développent peu dans la chute. De plus, les stratus contiennent peu voire aucun cristaux de glace, ce qui empêche le développement de précipitations. C’est le cas inverse du nimbostratus, le nuage type de la pluie, qui est beaucoup plus épais et se compose également d’un mélange de gouttes et de cristaux de glace. Lorsque les températures dans les stratus sont négatives, les gouttelettes sont refroidies et en surfusion. Il est alors possible que la bruine gèle lorsqu’elle atteint une surface gelée.

Les bruines se développent le plus souvent dans les secteurs chauds. En particulier durant les mois froids, lorsqu’une brise d’océan relativement douce souffle depuis le sud-ouest sur le continent froid.