Inondation

En Belgique, les inondations sont souvent une conséquence de :

1. Un orage violent

En cas d’orage violent ou d’une succession de fortes averses de pluies, les problèmes sont plutôt locaux mais les dégâts peuvent quoi qu’il en soit être très importants. Le plus souvent, les problèmes surviennent suite à des canalisations bouchées ou lorsque de petits cours d’eau ne peuvent assumer l’arrivée d’eau soudaine. Les tempêtes les plus importantes ont lieu durant l’été. Elles peuvent parfois causer des précipitations massives : par exemple, il pleut de 30 à 40 l/m2 en une heure, ce qui correspond à la moitié des précipitations totales d’un mois.

2. Des inondations dans les grandes rivières

Bien que les orages causent plutôt des problèmes à l’échelle locale, lorsque des précipitations se produisent de façon prolongée en automne ou en hiver, il arrive que les rivières importantes débordent à plus grande échelle. Il ne s’agit donc pas ici d’une situation brusque, mais plutôt d’un cas où il pleut de manière régulière pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines, ce qui provoque une saturation des sols en humidité. Les rivières n’ont alors pas assez de capacité pour absorber le surcroît.

Lorsque le temps est ainsi humide pendant longtemps, le courant-jet se trouve souvent au-dessus ou un peu au Nord de nos régions. Cela signifie que la zone de séparation entre les masses d’air polaires et subtropicales se trouve proche de nous. Dans cette zone, il se produit souvent des dépressions de l’Atlantique qui atteignent notre pays depuis l’ouest vers le sud-est.

3. D’autres facteurs qui peuvent avoir une influence

Outre de fortes précipitations, beaucoup d’autres facteurs peuvent encore causer ou exacerber les inondations :

  • Les eaux vives peuvent poser des problèmes, en particulier dans le bassin de l’Escaut et de l’Yser.
  • Des vents tempétueux depuis le Nord vers le Nord-ouest peuvent offrir une poussée supplémentaire à l’eau de mer. Une combinaison entre les eaux vives et les vents tempétueux est appelée grande marée.
  • Dans nos régions, les couches de neige peuvent parfois fondre très rapidement. La neige fondante peut causer des problèmes, surtout lorsque le sol est gelé et que l’eau ne peut s’y infiltrer. Les surplus sont absorbés par des rivières comme la Meuse, qui peut en recevoir beaucoup, depuis les Ardennes ou les Vosges par exemple.
  • Les routes et les canalisations peuvent aussi poser problème en cas d’orage violent. Certaines constructions sont en outre construites sur des sols gorgés d’eau ou au bord d’une rivière.

 

 

Expression rattachée

Précipitations