Creux

Un creux consiste en une extension d'une zone dépressionnaire.

La figure ci-dessous montre la présence d'un creux sur la mer du Nord (l'axe du creux est indiqué par la ligne en pointillés). Les courbes en trait plein sont des isobares : ces lignes joignent les points d’égale pression. On constate des isobares en forme de U, ce qui est typique des creux. Sur l'axe du creux (ligne en pointillés), la pression est plus basse que la pression régnant devant et derrière le creux. Pour faire une analogie simple : si les isobares étaient des courbes de niveau sur une carte topographique, les dépressions seraient des trous profonds et les creux seraient des vallées.

Le passage d'un creux est marqué par une chute de pression à l'avant du creux, suivie d'une hausse de pression à l'arrière.

Le creux est généralement le siège d'une ligne d'averses et, souvent, d'une augmentation temporaire de la force du vent associée au resserrement des isobares à l'avant et/ou à l'arrière de l'axe du creux.