Granule de glace

Les granules de glace sont une forme de précipitation caractérisée par la présence d’un noyau de glace entouré d’une couche liquide. Cette eau peut, comme avec les pluies verglaçantes, s’écouler sur des supports gelés et former alors une couche de glace ou de neige fondue. Parfois, la partie liquide est plus modeste et les précipitations prennent alors la forme de « billes rondes » qui rebondissent et peuvent rouler. Elles ont un diamètre de maximum 5 mm. Souvent, les granules de glace sont fort transparentes. C’est ce qui les distingue du grésil.

Le profil de température est particulier avec les granules de glace, avec en hauteur une couche positive (par exemple à 1,5km de hauteur). Le profil est assez similaire à celui des pluies verglaçantes, mais dans leur cas la glace fond complètement pour se transformer en gouttelettes d’eau. Dans le cas des granules de glace, la couche positive est plus mince, de sorte qu’il subsiste encore un noyau gelé. Il est également possible que le point de fonte totale soit atteint, mais que la couche inférieure négative soit tellement épaisse ou tellement froide que les gouttes de pluie se retransforment en granules de glace.

 

Le profil de température en cas de granule de glace ressemble à celui des pluies verglaçantes. La couche positive est toutefois plus fine, de sorte que la fonte n’est pas complète.