Nébulosité

Le tableau suivant donne un aperçu des termes utilisés dans les prévisions météorologiques pour décrire le degré de nébulosité. Ce degré de nébulosité est exprimé par les prévisionnistes en octas (huitième de ciel, une valeur de 8 indique que le ciel est complètement opaque).

Termes utilisés Partie du ciel non visible du fait de la présence de nuages (en octas)
Ciel serein 0
Légèrement nuageux 1 à 2
Partiellement nuageux 3 à 5
Très nuageux 6 à 7
Couvert 8

Une valeur de zéro indique que le ciel est complètement dégagé.

Par temps légèrement nuageux, on aperçoit souvent quelques cumulus ou parfois quelques nuges d'orage élevés comme les cirrus.

Le terme partiellement nuageux signifie que le soleil et les nuages s'alternent. Une autre manière de l'exprimer est de parler d'une nébulosité variable. Dans les bulletins météo, on utilise souvent les termes nébulosité variable et temps variable. Il ne s'agit pas de synonymes. La nébulosité variable se réfère à un temps sec avec une alternance d'éclaircies et de nuages. Lors d'un temps variable, il peut y avoir des averses et le ciel est de très nuageux à couvert.

Dans les prévisions, la distinction n'est pas toujours très claire entre très nuageux et couvert. Ce qui est important est qu'il n'y a quasi pas, voire aucune éclaircie. Lorsqu'il y a beaucoup de nuages, il peut tomber aussi des précipitations mais ce n'est pas nécessairement le cas. Par exemple, des nuages bas et sombres ou de hauts et épais nuages d'orage (cirrus, cirrostratus)  peuvent causer un temps gris et sombre mais sans produire de précipitations au sol (même s'il peut bien sûr pleuvoir quelques heures plus tard).

 

Vers le nouvel Atlas international des nuages de l'OMM