Anticyclone des Açores

Au-dessus des îles des Açores, dans l’Océan Atlantique, on trouve souvent une zone de haute pression, qu'on appelle l'anticyclone des Açores. La position de cet anticyclone est généralement fixe, mais il arrive qu’il se déplace ou même qu’il exerce une influence en Europe. Dans ce cas, on parle d’une extension de l’anticyclone. Souvent, il s’en suit un temps stable et calme dans nos régions, et les zones de basse pression ainsi que les fronts associés sont conservés ou affaiblis. En hiver, l’anticyclone se trouvera en moyenne plus au Sud qu’en été. Cela génère alors également la plus importante différence de pression entre le nord et le sud de l’Europe. L’anticyclone des Açores est, en combinaison avec la dépression au-dessus de l’Islande, responsable des vents dominants du sud-ouest en Belgique.

L’origine de cette zone de haute pression semi-permanente est un transport d’air tropical chaud en direction du Pôle Nord. Les tropiques reçoivent plus d’énergie du soleil que les calottes polaires, et la différence de température conduit l’air plus chaud à se soulever (voir convection). Cet air ascendant, dans les couches plus hautes de l’atmosphère, va s’écouler en direction du Pôle Nord. Il se refroidit alors en altitude, et va ainsi devenir plus dense et commencer à redescendre. L’air descendant opère alors une sorte de pression au niveau de la surface, qui conduit à la formation d’une zone de haute pression. Ce phénomène se produit dans une ceinture autour de 30° de latitude Nord et Sud.