Masse d'air

Certaines observations ont pu montrer que la température entre l’équateur et les pôles diminue non pas de façon continue, mais plutôt assez brusquement. Il existe de grandes zones présentant des caractéristiques plus ou moins uniformes, en particulier au niveau de la température et de l’humidité. Ces zones sont appelées des masses d’air. Elles sont séparées entre elles par des zones de transition assez brusques : les fronts.

Une masse d’air se forme dans une région spécifique lorsque l’air au-dessus de cette région, pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines, se sera très peu déplacé. Nos régions, très instables, ne sont évidemment pas propices à leur formation. Des zones idéales sont celles des grands anticyclones, comme l’anticyclone des Açores. Lorsqu’une masse d’air s’éloigne de son origine par suite d’un changement dans les positions des zones de basse ou de haute pression, elle va subir une série de transformations. Il faut donc pouvoir distinguer une masse d’air dans sa zone d’origine et celle qui a été transformée et a atteint nos régions. Par exemple, une masse d’air provenant de l’anticyclone des Açores durant l’hiver sera moins chaude lors de son arrivée en Europe de l’ouest.

Une distinction est faite entre la capacité thermique de l’air tropical, polaire ou arctique. En termes d’humidité, on parle de courant maritime ou continental. Les masses d’air pouvant atteindre nos régions sont les suivantes :

  • Tropical continental : provenant d’Afrique du Nord ou du Sahara, et durant l’été également d’Europe du sud-est (durant l’hiver, on parle d’air continental polaire).
  • Maritime tropical : provenant des Açores.
  • Maritime polaire : provenant de l’Atlantique Nord, ou parfois du Canada ou du Groenland (il s’agit au départ d’un air continental polaire, mais qui s’est transformé lors de la traversée de l’Océan Atlantique).
  • Maritime arctique : provenant des calottes glaciaires d’Arctique. A été réchauffé au niveau des couches inférieures lors de son déplacement vers le Sud au-dessus des mers.
  • Continental arctique : atteint notre pays par la Scandinavie ou le nord-est de l’Europe en hiver, provenant des calottes glaciaires arctiques ou de la Sibérie.
 

Les masses d’air pouvant atteindre nos régions.

Les principales zones d’origine des masses d’air à l’échelle mondiale : m = maritime, c = continental, T = tropical, P = polaire, A = arctique E = équatorial (n’a jamais atteint nos régions).

Expressions rattachées

Zone de haute pression (anticyclone)

Zone de basse pression (dépression)