Neige

Avec la formation des précipitations, on explique comment dans les nuages froids, dont le sommet se trouve à au moins -12°C, des cristaux de glace se forment. Ces cristaux de glace continuent de se développer, puis finissent par tomber suite à la force de gravité. Ils peuvent alors s’agglomérer à d’autres cristaux de glace, de sorte que des flocons de neige se forment.

Lorsque les températures entre les nuages et la surface terrestre restent négatives, les flocons de neige touchent le sol. Il arrive aussi que la température de l’air dans la couche inférieure de l’atmosphère soit positive, de sorte qu’il y a un certain degré de fonte des flocons. On parle alors de neige fondante ou humide.

Plusieurs types de neige peuvent donc se former, en fonction des distributions de température. Parfois, la neige est très aérée et sèche, et sera facilement pulvérisée en cas de vent fort. Parfois, la neige est très dense et très humide, ce que est l’idéal pour les boules de neiges. Elle est alors beaucoup plus difficile à déblayer, et elle ne gicle pas.

La neige ne rend pas seulement les routes glissantes, mais peut causer aussi d’autres problèmes lorsqu’il y a beaucoup de vent et que la visibilité est réduite. La neige fine peut aussi s’insérer dans de petites fissures et causer toutes sortes de problèmes techniques. Voir aussi chasse-neige.

 

Lorsque les températures entre les nuages et la surface sont négatives, les flocons de neige touchent le sol et une couche de neige se forme.

Expression associée

Pluie