Orage (Ligne de grains)

Parfois, les cellules orageuses peuvent s’organiser sous une forme linéaire. Un orage multicellulaire avec une formation linéaire est l’un des quatre types d’orages. Le terme anglais « squall line » est souvent utilisé pour désigner ce phénomène (« squall » est une rafale de vent soudaine qui peut s’éterniser plusieurs minutes). En français, on parle de « ligne de grains ». Pour qu’une formation linéaire existe, il faut qu’il y ait un mécanisme ascendant important, comme un front froid ou une ligne de convergence. Ces orages peuvent se former tant en été qu’en hiver.

Les différents flux froids descendants des cellules orageuses peuvent, si l’on rencontre certaines conditions météorologiques, fusionner pour former un « front de rafales » que l’on connaît parfois sous le terme anglais « gustfront » (gust=rafales). Là où l’air froid souffle sur un plan horizontal, il peut se produire au sol de grosses rafales de vent. L’air chaud à l’avant est soulevé et de nouveaux flux ascendants se forment. Un front de rafales peut se produire dans n’importe quel type d’orage, mais ils peuvent être parfois très vastes dans le cas des lignes de grains (il est possible d’atteindre des centaines de km de long) et en arriver à ressembler à un front froid. Ils peuvent durer pendant des heures.

Les lignes de grains sont surtout notoires dans le cas des vents descendants qui se forment selon un processus complexe. Parfois, des tornades peuvent se former également. Le danger est réel s’il y a de gros grêlons et beaucoup d’eau en peu de temps.

 

Le radar de Zaventem (Belgocontrol) montre une ligne de grains très active le 26 mai 2009. Au nord-est de Gand, on peut aussi apercevoir une supercellule. Localement, on a pu observer des grêlons qui ont atteint 9 cm de diamètre.

Ces images radar du 3 août 2008 montrent une ligne étendue avec des averses orageuses et des conditions météorologiques locales très intenses. Dans le village français de Hautmont, situé près de la frontière belge au Sud de Mons, on peut voir se développer une tornade dévastatrice.