Foudre

La foudre est une décharge électrique qui peut se produire entre un nuage d’orage et la terre, entre deux nuages ou à l’intérieur même d’un nuage d’orage.

Pour que la foudre surgisse, il doit se former à l’intérieur du nuage des particules chargées positivement et négativement. Ensuite, ces particules positives et négatives doivent se scinder. Si la différence de potentiel électrique est suffisamment grande, la décharge se produit. La raison pour laquelle une séparation entre les charges peut se produire résulte d’un processus complexe qui n’est pas encore tout à fait compris. Dans tous les cas, on constate une accumulation des particules positives dans les parties hautes du nuage et une accumulation des particules négatives dans le bas.

 

Les distributions de charges dans une situation d’orage. Ici, on constate une décharge qui se produit entre le nuage et la terre. Les décharges peuvent également se produire à l’intérieur du nuage même ou entre deux nuages.

Le tonnerre est une conséquence du réchauffement énorme subi par l’air (jusqu’à 30.000°C) dans le canal de la foudre. Il se produit une forte expansion de l’air qui génère des ondes sonores. La vitesse du tonnerre est assez faible ; il parcourt environ 1 km en 3 secondes.

La foudre n’est pas seulement dangereuse pour les personnes, mais aussi pour les appareils électriques comme les téléviseurs, les ordinateurs… Il est donc très important de pouvoir détecter les orages à l’avance. Après un orage, il peut aussi arriver que des compagnies d’assurance, par exemple, cherchent à savoir si des dommages ont été causés par la foudre ou pas. Ainsi, on comprend l’utilité d’un système de détection de la foudre et l’IRM utilise pour cela le système SAFIR. Vous pouvez vous renseigner sur ce système en suivant ce lien.