Grêle

La grêle est un type de précipitation qui se compose de morceaux de glace de forme sphérique ou irrégulière. Elle se produit dans des nuages instables, avec fort développement vertical. C’est presque toujours dans les nuages d’orage de type cumulonimbus. Par définition, les grêlons ont un diamètre d’au moins 5 mm, sans quoi on les appelle grésil. La grêle est un phénomène de la saison chaude, alors que le grésil est typique de la saison froide.

Généralement, les grêlons restent assez petits, avec un diamètre de 1 à 2 cm. Il est très exceptionnel qu’ils dépassent 5 cm dans nos régions, mais il y a eu des cas où ils atteignaient de 8 à 9 cm de diamètre. Les dégâts causés aux voitures, fenêtres, tuiles ou à la végétation peuvent être énormes. Ce fut le cas des tempêtes de grêle enregistrées durant le week-end de la Pentecôte 2014.

Pour former de la grêle, il faut remplir les conditions suivantes :

  • L’atmosphère doit être très instable, conduisant à de grands mouvements verticaux de descente et de montée dans les nuages d’orage. Cette instabilité se rencontre en été, lorsque les couches inférieures de l’air restent chauffées. Les forts courants ascendants sont nécessaires pour maintenir la grêle dans le nuage suffisamment longtemps afin qu’elle puisse se développer davantage.
  • Il faut un fort taux d’humidité pour le développement des grêlons. Durant l’hiver, l’air est trop froid pour contenir suffisamment d’humidité, ce qui explique que le grésil soit si petit.
 

L’apparition de grêle est d’abord liée à ce qui est expliqué dans la formation de précipitation. La grande différence avec les autres formes de précipitation est que les particules de glace de la grêle peuvent être retenues dans les nuages à cause des grands mouvements verticaux, et que les blocs de glace peuvent encore bouger de haut en bas. Plus bas dans le nuage, il fait moins froid et il y a un contact avec les gouttes en surfusion. Plus haut dans le nuage, il fait très froid et on trouve un dépôt de glace granulaire. Le résultat est que les grêlons obtiennent une structure stratifiée, avec de la glace blanche transparente et aérée en alternance.