Averse

Les averses qui tombent des nuages sont une conséquence de la convection. Les principaux nuages de la convection sont les cumulus et les cumulonimbus. Les averses sont caractérisées par un début et une fin brutales, et la durée d’une averse est souvent plus courte qu’une heure. Lors d'une averse, il y a souvent de grosses différences dans les intensités de précipitations. Ces caractéristiques distinguent clairement les averses des zones de pluie ou de neige classiques, qui durent plusieurs heures et sont associées à des fronts.

Généralement, les averses de pluie ou de neige tombent lorsque l’atmosphère est très instable, et ce sont des conditions qui peuvent également mener à la formation d’orages. Les averses d’orage peuvent s’accompagner de fortes précipitations, de grêle ou de violentes rafales de vents.

Lorsque le temps est à l’averse, on parle parfois de temps variable. Ce qu’on entend par là est le fait que les averses peuvent être suivies par des périodes sèches, et parfois même d’assez larges éclaircies. Les averses ont tendance à se développer principalement pendant l’après-midi et en soirée, lorsque les couches inférieures de l’atmosphère sont les plus chaudes. Ce n’est toutefois pas une règle générale : des averses peuvent subvenir également en matinée ou pendant la nuit, en particulier dans les cas de ligne d’averses.

Durant l’automne, il y a davantage d’averses dans les régions côtières parce que l’eau de mer reste chaude relativement longtemps (la température de l’eau change beaucoup plus lentement qu’à la surface). En particulier lorsque l’air polaire du Nord souffle au-dessus de la mer du Nord, les averses peuvent devenir très nombreuses et prendre des allures orageuses. Durant le printemps et le début de l’été, il tombe beaucoup moins d’averses à la côte parce que l’eau de mer est encore relativement froide, mais l’intérieur des terres peut déjà commencer à se réchauffer.

Le terme averses hivernales renvoie à un mélange de pluies, de neige (fondante) et parfois aussi de grésil ou neige roulée. Ces averses peuvent également tomber en mars et avril et c’est ce à quoi on se réfère en parlant de giboulées.

 

Une averse vue de loin. Lorsque le temps est variable, il n’y a pas toujours des cumulus, mais parfois également des périodes sèches et ensoleillées. Cette photo démontre également le caractère local que peuvent revêtir les averses.