Anticyclone

Une zone de haute pression ou un anticyclone sont des synonymes. Il s’agit d’une zone avec des isobares fermées, au centre de laquelle la pression est maximale. Sur les cartes météorologiques, la zone est renseignée par un « H ». L'anticyclone le plus connu est l’anticyclone des Açores. Il arrive que la crête de l’anticyclone des Açores surplombe nos régions. On parle aussi de crête mobile lorsque la pression de l’air augmente temporairement entre deux perturbations.

Dans l’hémisphère Nord, dans un anticyclone, le vent souffle dans le sens des aiguilles d’une montre. Dans l’hémisphère Sud, il se déplace dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. De par la force de Coriolis, le vent ne se déplace pas de manière rectiligne depuis un noyau de haute pression vers un noyau de basse pression, mais il souffle parallèlement aux isobares. Toutefois, par la force de friction, le vent fera un angle d’environ 30° par rapport aux isobares dans les basses couches de l’atmosphère, vers le centre anticyclonique.

Ce qui est important dans les zones de haute pression est que l’air dans l’atmosphère, à grande échelle, se déplace vers le bas. Cela provoque un réchauffement de l’air (réchauffement adiabatique) et une diminution de l’humidité relative. Dans les anticyclones, le temps est souvent stable et ensoleillé, mais ce n’est pas toujours le cas. Cela va dépendre de la position du noyau de haute pression. Par exemple, si le noyau se trouve au-dessus des îles britanniques, c’est alors un air humide de la Mer du Nord qui atteint notre pays. Il y a alors de fortes chances de connaître de la nébulosité et du brouillard, et éventuellement de la bruine.

Ce mouvement descendant dans les hauteurs provoque dans les anticyclones importants ce qu’on appelle des inversions de subsidence. La couche d’inversion stabilise les mouvements de l’air et peut faire de la pollution un vrai problème. Elle peut parfois descendre jusqu’à quelques centaines de mètres au-dessus de la surface, de sorte que les Ardennes la surplombe. Dans cette situation, l’hiver en Ardennes peut être plus doux et plus ensoleillé que dans le centre du pays.

 

Une zone de haute pression, au-dessus de la France et de nos régions, avec une pression de 1028 Hectopascal, maintient la perturbation au loin (Source : Met Office)

Expressions rattachées

Dépression

Front chaud

Front froid

Occlusion

Ligne d'averses