Atmosphère

Atmopshère - composition

L’atmosphère terrestre se compose d’un mélange de gaz que l’on appelle air. Les principaux gaz sont le N2 (azote) et l’O2 (oxygène) qui occupent respectivement 78% et 21% de son volume. L’argon occupe 0.9% du volume et le CO2 environ 0.03%. Les autres traces de gaz présents sont le néon, l’hélium, le krypton, le xénon, l’hydrogène, le méthane, l’ozone, le CO, l’ammoniaque… Jusqu’à une hauteur de 90 km, la composition de l’air reste quasiment égale. Un gaz important qui n’a pas été mentionné est la vapeur d’eau. Selon la localisation (déserts, océans…) et la température, la vapeur d’eau est présente à des concentrations très variables, allant de 0.1% jusqu’à environ 5%.

Dans l’atmosphère, on retrouve en outre des particules solides ou des aérosols, comme les sels de mer, de l’argile, de la poussière, des poussières volcaniques, des particules de combustion… Ces particules agissent dans la formation de précipitations.

 

Atmosphère - températures

L’atmosphère est composée de plusieurs couches. La couche surplombant la surface terrestre est appelée la troposphère. Le temps qu’il fait est déterminé dans ces 13 premiers km. En moyenne, la température dans la troposphère chute de 0.65°C tous les 100 m. La température à la surface est d’environ 15°C alors qu’au sommet de la troposphère, là où commence la tropopause, il fait en moyenne -56°C.

La stratosphère, couche suivante, s’étend entre environ 13 et 50 km d’altitude. C’est là qu’on retrouve la couche d’ozone, de grande importance. La température augmente à nouveau, jusqu’au point de gel, à environ 50 km d’altitude.

Dans la mésosphère (de 50 à 80 km d’altitude), la température chute rapidement jusqu’à -90°C, alors qu’elle augmente très rapidement dans l’exosphère supérieure.

 

Expressions rattachées

Humidité relative

Nuage