Bilans climatologiques

Bilans climatologiques de 2017

Bilan résumé

Le deuxième mois de l'hiver météorologique fut caractérisé à Uccle par un déficit anormal de la vitesse moyenne du vent, un excès anormal de la durée d'insolation et des valeurs normales de la température moyenne et du total des précipitations.

Le tableau ci dessous donne les valeurs mensuelles d'une série de paramètres relevés à Uccle (colonne 'Mois'), ainsi que leurs valeurs mensuelles normales ( 'Norm.') et les valeurs mensuelles records observées de 1981 à 2016 ('Record +' et 'Record -', avec les années). La colonne 'car' donne une caractéristique statistique de la valeur mensuelle observée ('Mois').

Paramètre Unité Mois Norm. car Record + Année Record - Année
Température moyenne °C 1.1 3.3 n 7.2 2007 -2.8 1987
Température maximale moyenne °C 3.8 5.7 n 9.3 2007 -0.6 1987
Température minimale moyenne °C -1.6 0.7 n 4.9 2007 -6.3 1985
Total des précipitations mm 63.7 76.1 n 153.8 2004 2.6 1997
Nombre de jours de précipitations d 19 19.2 n 27 1994 4 1997
Nombre de jours de neige d 10 4.2 a 14 2010 0 2002
Nombre de jours d'orage en Belgique d 5 3.1 n 9 2012 0 2013
Vitesse moyenne du vent m/s 3.3 4.4 a 5.8 1988 3 2010
Direction la plus fréquente du vent O SSO
Durée de l'ensoleillement hh:mm 82:57 58:34 a 103:31 2006 33:43 2004
Rayonnement solaire global kWh/m² 28.3 21.3 e 28.7 2006 16.2 1983
Humidité relative % 85 85 n 88 2010 79 1982
Tension de vapeur hPa 5.7 6.8 a 8.8 2007 4.4 1987
Pression atmosphérique hPa 1023.2 1017.5 n 1030.1 1989 1006.3 2014

(*) Définitions des niveaux d'anormalité

Code Niveaux d'anormalité Phénomène égalé ou dépassé en moyenne une fois tous les
nnormal-
aanormal6 ans
tatrès anormal10 ans
eexceptionnel30 ans

Bilan complet

Le jour de l’an, le temps dans nos régions fut déterminé par une zone complexe de basse pression située au-dessus de la Scandinavie et un anticyclone centré sur le continent européen. Du 2 au 4, notre pays se situait entre cette zone de basse pression se déplaçant vers la Pologne et une zone de haute pression située au dessus de l’Irlande. Cette configuration dirigea sur nos contrées de l’air polaire instable. Les 5 et 6, c’est de l’air stable froid et sec qui circula sur nos régions en raison de la présence d’une zone de haute pression s’étendant des îles Britanniques au sud de la Scandinavie. Du 7 au 10, cette zone de haute pression se déplaça de nos régions vers l’ouest et la présence simultanée d’une zone dépressionnaire sur l’Atlantique au nord de l’Ecosse entraîna l’arrivée sur notre pays d’air humide et plus doux. Du 11 au 15, de l’air maritime polaire légèrement instable circula sur nos régions, lié les 11 et 12 à la présence d’une zone de basse pression située au dessus de la mer de Norvège, le 13 à la formation d’un noyau de basse pression au dessus du sud de l’Angleterre se dirigeant vers l’Allemagne, en passant par notre pays, et ensuite à la présence d’une zone de basse pression au-dessus de l’Europe de l’Est. Du 16 au 26, notre temps fut influencé par la présence d’une vaste zone de haute pression s’étendant des îles Britanniques à l’Europe de l’Est et dirigeant sur nos régions de l’air continental froid et sec. Du 27 au 31, nos contrées se situaient entre cette zone de haute pression, qui entretemps s’était déplacée vers l’est, et un complexe de basse pression à l’ouest de l’Irlande. Cette configuration entraîna l’arrivée sur nos régions d’air plus doux et parfois perturbé. La pression atmosphérique moyenne, ramenée au niveau de la mer, fut de 1023,2 hPa à Uccle (norm.: 1017,5 hPa).

Dans le pays, l'écart aux valeurs normales des moyennes mensuelles des températures maximales fut compris entre -3,5°C et -0,5°C. Les moyennes mensuelles des températures minimales se sont écartées des normales d'une valeur comprise entre -5°C et -1°C. Les températures maximales absolues ont varié de 5,5°C à 12,5°C et ont été principalement relevées les 11, 28 et 30. Les températures minimales absolues ont varié de -17,5°C à -5,0°C et ont été relevées principalement les 6, 22 et 23. A Uccle, la température moyenne fut de 1,1°C (norm.: 3,3°C). Il faut remonter à 2010 pour trouver une température moyenne plus faible (0,1°C). Les extrêmes moyens furent respectivement de 3,8°C et -1,6°C (norm.: 5,7°C et 0,7°C). Les extrêmes absolus furent respectivement de 11,3°C [le 28] et -5,6°C [les 7 et 23] (norm.: 12,2°C et -6,5°C). Il y eut 21 jours de gel [min.<0°C] (norm.: 11,6 j.), une valeur anormalement élevée, et 2 jours d'hiver [max.<0°C] (norm.: 2,9 j.).

Les moyennes régionales des précipitations mensuelles furent variables autour des valeurs normales. Elles ont varié de 49% de la valeur normale en Lorraine belge à 111% au littoral. Les totaux mensuels sont normaux dans toutes les régions. Les cotes journalières les plus élevées au cours du mois ont été relevées le 12. C’est à cette seule date que des totaux supérieurs à 40 mm furent observés. Le cumul journalier le plus important fut mesuré à Bassevelde (Assenede), avec 41,6 mm. A Uccle, la fréquence des précipitations fut normale : on a relevé au pluviomètre un total de 63,7 mm en 19 jours (norm.: 76,1 mm en 19,2 j.).

Dans le pays, il y eut 5 jours d'orage (norm.: 3,1 j.) : le 4 et du 12 au 15. On a observé de la grêle les 2 et 4. Des dégâts dus à la violence du vent ont été signalés les 4 et 12. Les précipitations furent composées de neige, en tout ou en partie, durant 16 jours : du 1 au 4, du 7 au 10, du 12 au 16, les 23 et 24 et le 29. Elles donnèrent lieu à un enneigement qui persista à Mont-Rigi (Waimes) presque tout le mois (du 2 au 31). En cette station, à partir du 13, l’enneigement atteignit au moins 20 cm et une épaisseur maximale de 47,5 cm fut relevée le 15.Il faut remonter en janvier 2010 pour retrouver un enneigement présent à Mont-Rigi durant pratiquement tout le mois, mais l’épaisseur n’atteignit au moins 20 cm que les trois derniers jours du mois. Il faut remonter jusqu’en 1985 pour retrouver à cet endroit une épaisseur de neige d’au moins 20 cm durant une grande partie du mois (du 3 au 30). Cette année-là, on releva même au moins 60 cm de neige entre le 10 et le 19.
A Uccle, les précipitations furent neigeuses, en tout ou en partie, durant 10 jours : les 1 et 2, le 4, le 7, du 12 au 16 et le 24. Un enneigement y fut observé 17 jours : le 2, le 7 et du 13 au 27. Une épaisseur maximale de neige de 8 cm fut mesurée le 13. En 2010, en cette station, un enneigement fut observé 16 jours, avec une épaisseur maximale de neige de 10 cm le 10. En 1985, l’enneigement y dura 18 jours avec, le 13, une épaisseur maximale de neige atteignant jusqu’à 23 cm.

La durée d'insolation mensuelle fut anormalement élevée à Uccle. On y a enregistré 82 h 57 min (norm.: 58 h 34 min). Cela s’explique en partie par le nombre très anormalement faible de jours avec un ciel très nuageux à couvert : 15 jours (norm.: 20,3 j.).

A Uccle, les vents furent principalement orientés dans les secteurs ENE, E et S à ONO. Leur fréquence dans ces secteurs fut de 74,9% (norm.: 71,9%). La vitesse moyenne du vent fut de 3,3 m/s (norm.: 4,4 m/s). Aucune pointe maximale de vent d'au moins 100 km/h (28 m/s) n’a été observée au cours du mois dans le réseau anémométrique officiel. Cependant, de telles vitesses ont pu se produire localement durant les orages.

La version complète à télécharger inclut notamment des cartes de la Belgique représentant la répartition géographique des températures, des précipitations et de la durée d’insolation du mois ainsi que les écarts aux valeurs normales.

Bilan mensuel complet (pdf 1.2Mo, 8 pages)