Bilans climatologiques

Bilans climatologiques de 2018

Bilan résumé

Le tableau ci dessous donne les valeurs mensuelles d'une série de paramètres relevés à Uccle (colonne 'Mois'), ainsi que leurs valeurs mensuelles normales ( 'Norm.') et les valeurs mensuelles records observées de 1981 à 2017 ('Record +' et 'Record -', avec les années). La colonne 'car' donne une caractéristique statistique de la valeur mensuelle observée ('Mois').

Paramètre Unité Mois Norm. car Record + Année Record - Année
Température moyenne °C 0.8 3.7 a 7.9 1990 -3.2 1986
Température maximale moyenne °C 4.4 6.6 n 11.6 1990 -0.4 1986
Température minimale moyenne °C -1.9 0.7 a 4.7 1990 -6.4 1986
Total des précipitations mm 21.7 63.1 a 167.8 2002 9.3 1986
Nombre de jours de précipitations d 9 16.3 a 24 2010 6 1985
Nombre de jours de neige d 1 5.1 n 13 2005 0 2014
Nombre de jours d'orage en Belgique d 3 4 n 10 1988 0 2011
Vitesse moyenne du vent m/s 4.3 4.1 n 6.6 1990 3 1993
Direction la plus fréquente du vent ENE SSO
Durée de l'ensoleillement hh:mm 149:28 76:36 ta 148:57 2003 28:53 2010
Rayonnement solaire global kWh/m² 57.9 36.7 e 53.9 2003 25.4 2006
Humidité relative % 72 81 ta 88 1993 71 1985
Tension de vapeur hPa 4.8 6.7 ta 8.3 1990 3.6 1986
Pression atmosphérique hPa 1017 1017.4 n 1029.1 2012 1003.5 2010

(*) Définitions des niveaux d'anormalité

Code Niveaux d'anormalité Phénomène égalé ou dépassé en moyenne une fois tous les
nnormal-
aanormal6 ans
tatrès anormal10 ans
eexceptionnel30 ans

Bilan complet

La version complète à télécharger inclut notamment des cartes de la Belgique représentant la répartition géographique des températures, des précipitations et de la durée d’insolation du mois ainsi que les écarts aux valeurs normales.

Bilan mensuel complet (pdf 1.2Mo, 8 pages)

Le 1er, le noyau de la zone de basse pression situé au nord de l'Ecosse commence à se déplacer vers la mer Baltique et l'anticyclone des Açores migre lentement vers l'Europe, rejoignant, le 4, la zone de haute pression qui s'est développée au-dessus de la Scandinavie. C'est ainsi encore de l'air d'origine maritime qui circule sur nos régions durant les premiers jours du mois et le temps est pluvieux. Ensuite, à partir du 4, de l'air continental plus froid arrive sur le pays et, jusqu'au 8, le temps reste froid et sec, avec davantage de soleil et de gelées nocturnes. A partir du 9, le déplacement d'une zone de basse pression du NO de l'Islande vers la mer du Nord entraîne la circulation d'air maritime polaire sur nos régions. Après le passage, le 9, d'une zone neigeuse, le temps devient un peu plus doux à partir du 10. Le 11, le noyau d’une vaste zone de basse pression se déplace de l’Ecosse vers le sud de la Norvège entraînant jusqu’au 15 un flux d’air maritime sec et relativement doux de l’océan Atlantique au-dessus notre pays. A partir du 16, l’anticyclone des Açores commence à se déplacer en direction du continent européen et à former un début de jonction avec l’anticyclone situé au-dessus du nord de la Scandinavie et de la Russie. Cela a pour conséquence de placer notre pays sous l’influence de masses d’air continentales froides, entraînant un temps plus froid, mais lumineux. Le 19, une avancée méridionale de la zone de basse pression centrée entre l'Islande et le Groenland atteint notre pays, mais la tendance au temps froid et sec se poursuit. Du 21 au 28, le temps de notre pays est très froid, clair et sec. Cela est dû à une puissante zone de haute pression située au-dessus de la Scandinavie qui envoie sur notre pays des masses d’air continentales, puis polaires, de plus en plus froides. La pression moyenne mensuelle à Uccle, ramenée au niveau de la mer, fut de 1017,0 hPa (norm.: 1017,4 hPa).

Dans le pays, l'écart à la normale des moyennes mensuelles des températures maximales fut compris entre -5°C et -1°C. Les moyennes mensuelles des températures minimales s’écartèrent des normales d'une valeur comprise entre -5,0°C et -1,5°C. Les températures maximales absolues ont varié entre 5°C et 13°C et ont été observées principalement les 15 et 16. Les températures minimales absolues ont varié entre -18,5°C et -6,0°C et ont été principalement relevées le 28. A Uccle, la température moyenne fut de 0,8°C (norm.: 3,7°C), une valeur anormalement basse. Les extrêmes moyens furent respectivement de 4,4°C et -1,9°C (norm.: 6,6°C et 0,7°C) ; seule la seconde valeur est anormalement faible. Les extrêmes absolus furent respectivement de 10,8°C [le 15] et -8,7°C [le 28] (norm.: 13,3°C et -5,4°C). Il y eut 21 jours de gel [min. <0°C] (norm.: 10,6 j.), ce qui est une valeur très anormalement élévée, et 3 jours d’hiver [max.<0°C] (norm.: 1,9 j.).
La troisième décade fut surtout remarquable, avec une température moyenne très anormalement faible : -1,3°C (norm.: 4,2°C). Juste avant, déjà à partir du 18, la température minimale journalière ne dépassa plus 0°C. Ce fut le début d’une offensive hivernale tardive (pour plus d’information : http://www.meteo.be/meteo/view/fr/37159024-Quelques+explications+sur+le+vortex+polaire.html).

Les moyennes régionales des précipitations mensuelles furent largement inférieures aux valeurs normales Elles varièrent entre 33% de la valeur normale dans la région Gileppe et Warche et en Lorraine belge et 59% dans les Polders. Les moyennes régionales sont très anormalement faibles dans les Brabants, le Borinage, le Pays de Herve, la région Gileppe et Warche et en Ardenne. Pour les autres régions, les valeurs sont normales. Les cotes journalières les plus élevées furent mesurées à différentes dates, atteignant presque 15 mm.
A Uccle, la fréquence des précipitations fut anormalement faible : on a relevé au pluviomètre un total de 21,7 mm en 9 jours (norm.: 63,1 mm en 16,3 j.). La dernière décade du mois fut particulièrement remarquable, puisque ne releva aucune précipitation à Uccle, ce qui est exceptionnel. Il faut remonter à 1975 pour retrouver un tel événement.

Dans le pays, on observa un nombre normal de 3 jours d'orages (norm.: 4,0 j.) : les 1, 2 et 11. De la grêle fut également observée à ces trois dates. Des dégâts dus à la violence du vent ont été signalés le 24. Dans le pays, les précipitations furent composées de neige, en tout ou en partie, durant 17 jours : du 1 au 7, du 9 au 12, les 15, 18, 19 et du 25 au 27. Sur les hauteurs ardennaises, on observa un enneigement tout le long du mois, comme en 2015. L'épaisseur maximale de la couche de neige a été observée le 12 au Mont-Rigi (Waimes), avec un relevé de 24 cm.

Le total mensuel de la durée d'insolation fut très anormalement élevé à Uccle. On y enregistra pas moins de 149h 31min (norm.: 76h 36min). C’est un nouveau record pour la période de référence actuelle débutant en 1981. Le précédent record datait de 2003, avec 148h 57min. Si l’on examine les données depuis 1901, ce n’est qu’en 1975 que le soleil brilla encore plus longtemps (156h 58min). La troisième décade se démarque particulièrement, avec une durée d’insolation qui établit un nouveau record depuis 1951, avec 69h 46min (norm.: 22h 54min). Le précédent record datait de 1975, avec 66h 15min.
Durant le mois écoulé, il y eut un nombre exceptionnellement faible de jours très nuageux à couvert : 7 jours (norm.: 16,6 j.). Si l’on considère uniquement le nombre de jours couverts, il est aussi exceptionnellement faible : 1 jour (norm.: 8,3 j.). Ce sont deux nouveaux records depuis 1981, les précédents datant respectivement de 1986 (avec 8 jours) et 2005 (avec 3 jours).

A Uccle, les vents furent principalement orientés dans les secteurs NE à E et S. Leur fréquence dans ces secteurs fut de 53,7% (norm.: 27,7%). La vitesse moyenne du vent fut de 4,3 m/s (norm.: 4,1 m/s). Aucune pointe de vent d'au moins 100 km/h (28 m/s) n’a été observée dans le réseau anémométrique officiel au cours du mois. De telles vitesses ont cependant pu se produire localement sous les orages.