Liste des événements remarquables

Inondations

Date Événements
30-06-1905 Presque tout au long du mois, des orages violents ont éclaté sur le pays, causant de nombreux dégâts dus au vent, à la pluie et à la grêle. La foudre a aussi incendié un grand nombre de bâtiments et occasionné la mort de vingt-trois personnes.
12-03-1906 Une vague d'une force exceptionnelle accompagnée d'un vent très violent cause des dégâts à différentes digues du pays de Waas. En moins de deux heures de temps, le niveau de l'Escaut augmenta de 3 mètres. Les inondations furent particulièrement sévères à Moerzeke et Kastel (Hamme).
14-05-1906 Un violent orage, accompagné de grêle, donne des averses très intenses dans la région de Louvain. La mesure au pluviomètre à Louvain même conduit à un relevé de 174,0 mm, mais cette valeur sous-estime la réalité, à cause d'une capture insuffisante des grêlons : on estime au moins à 200 mm la quantité d'eau tombée en 3 h 15. Des inondations conduisent localement à des dégâts très importants, notamment à Bertem.
28-02-1910 Les abondantes précipitations des dernières semaines, conjuguées à la fonte du manteau neigeux en Ardenne, provoquent d'importantes inodations dans le sud du pays. Alors que Dinant et Namur sont sous eau, certaines rivières atteignent leur plus haut niveau depuis 30 ans.
11-06-1910 Un violent orage s'abat sur la région d'Yvoir. D'importants dégâts sont signalés à Tailfer (Profondeville) où le talus de la voie de chemin de fer est emporté par les eaux en furie dévalant des collines avoisinantes. Une cote pluviométrique de 116,0 mm est relevée à Évrehailles (Yvoir).
10-07-1910 En Ardenne, de graves crues des cours d'eau se produisent au début du mois de juillet, entraînant d'importants dégâts.
25-12-1915 Dans l'ensemble du pays, il a beaucoup plu durant tout le mois. Le total mensuel relevé à Chiny s'élève à 378,7 mm. Ces pluies extrêmement abondantes conduisent à une crue importante des cours d'eau et, dans le bassin de la Meuse, à des inondations.
15-01-1920 Les fortes averses des jours précédents font déborder la Meuse et les rivières ardennaises. A Sugny (Vresse-sur-Semois), il est tombé 171,7 mm de précipitations entre le 8 et le 13 janvier.
15-12-1925 Cette date marque le début d'un des épisodes les plus catastrophiques de notre histoire climatique : la fonte de l'épaisse couche de neige accumulée depuis la fin novembre et les fortes pluies vont provoquer début janvier de graves inondations dans la vallée de la Meuse et de ses affluents.
29-12-1925 A Chiny, on observe ce jour un cumul journalier de précipitations de 61,1 mm. Pour le total mensuel, la valeur atteint 328,0 mm. Depuis le 19 décembre, des pluies abondantes, combinées à la fonte d'une épaisse couche de neige déjà accumulée depuis la fin novembre, provoquent de graves inondations. Celles-ci commencèrent localement le 23 décembre pour s'étendre ensuite à tout le bassin mosan.
01-01-1926 Les pluies extrêmement abondantes depuis le 19 décembre, conjuguées à la fonte des neiges accumulées depuis la fin novembre 1925, produisent une crue exceptionnelle de la Meuse et de ses affluents. Durant la nuit de nouvel an, la crue de la Meuse atteint son paroxysme. A Liège, son débit se situe à 3500 m³ par seconde, alors que la moyenne annuelle du fleuve à cet endroit est de 250 m³ par seconde. Suite à cette crue exceptionnelle de la Meuse et ses affluents, toutes les villes de la vallée Mosane sont sous eau. A certains endroits, comme à Seraing, le niveau des eaux atteint le premier étage des habitations. Par l'ampleur des dégats qu'elle entraîne, c'est, sans conteste, l'une des trois inondations les plus catastrophiques du siècle qui ont touché la vallée de la Meuse (les deux autres étant celles de décembre 1993 et janvier 1995).
28-11-1928 Dans le pays de Waas, différentes digues furent affectées par les fortes pluies de ces dernières semaines, renforcées par les tempêtes des 16, 23 et 25 novembre. Les inondations furent particulièrement sévères à Grembergen (Termonde). Il a fallu 3 mois avant que la dernière brèche soit réparée.
22-11-1930 Une violente tempête traverse la Belgique. Des vents très forts accompagnés d'une forte marée causent des brèches à diverses digues, déjà affaiblies par les pluies abondantes des dernières semaines. Les inondations furent importantes dans beaucoup de villages de la région de Termonde et de Saint-Nicolas.
20-10-1936 Les pluies abondantes et une tempête occasionnent des ruptures de digues sur la Durme. Des inondations importantes concernent la région de Waasmunster.
24-08-1939 Un violent orage s’abat sur la région bruxelloise, donnant des cotes d'eau d'environ 133 mm à Haren (Brussel) et 128,6 mm à Laeken en quatre heures. Il en résulte des inondations assez graves.
13-09-1947 On signale de nombreux orages dans le pays. Des grêlons de la grosseur d'un oeuf de poule sont observés dans les régions de Malines et d'Anvers et il y a des inondations à Liège.
01-03-1949 Au cours d'une tempête provoquant de nombreux dégâts dans le nord-ouest de l'Europe, et en particulier à la côte belge, les pointes maximales du vent enregistrées à Uccle atteignent 128 km/h. Les dégâts particulièrement importants au littoral sont dus à un vent, déjà fort, soufflant exceptionnellement dans une direction quasi perpendiculaire à la côte et gonflant ainsi anormalement les marées montantes. Des inondations surviennent dans presque toutes les localités côtières.
10-01-1952 Durant la première décade de janvier, les précipitations soutenues conduisent à une crue généralisée des cours d'eau, suivie d'inondations importantes dans de nombreuses régions du pays.
08-07-1952 Un violent orage, dont les conséquences vont s'avérer dramatiques, frappe la région des Hautes-Fagnes. A la Baraque Michel (Jalhay), on mesure une cote pluviométrique de 75,6 mm. Dans la vallée de la Soor, six ouvriers travaillant à la construction d'un tunnel d'accès au barrage de la Gileppe vont perdre la vie, emportés par la crue brutale de la rivière.
31-01-1953 Dans la nuit du 31 janvier au Ier février, une violente tempête de secteur nord-ouest, accompagnée d'une forte marée haute, provoque des inondations catastrophiques en Belgique, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne. C'est à la côte que les éléments déchaînés causent les plus gros ravages. Un certain nombre de digues sont éventrées par la violence des flots et l'eau, en s'engouffrant dans les nombreuses brèches, envahit plusieurs cités côtières. Dans la ville inondée d'Ostende, on déplore plusieurs victimes. Plus à l'intérieur des terres, la tourmente n'épargne pas d'autres régions, et plus particulièrement le pays de Waes où la rupture de digues dans la région de Beveren, à Melsele (Beveren) et Kallo (Beveren), cause d'importantes inondations. Durant la nuit, on relève des pointes de vent de 122 km/h à Anvers et de 115 km/h à Ostende. Si, en Belgique, le tribut humain payé à cette tempête – le chiffre varie entre 14 et 22 victimes, selon la source d'information – reste relativement limité, le bilan est en revanche dramatique aux Pays-Bas et prend les proportions d'une catastrophe nationale, avec plus de 1800 victimes.
15-08-1954 Les 14 et 15, des précipitations donnent localement lieu dans le pays à des totaux journaliers de 50 à 80 mm. En Ardenne, les cours d'eau sont en crue, ce qui provoque des inondations.
23-12-1954 Une tempête frappe plus particulièrement la côte belge. Elle est liée au creusement et au déplacement vers le S.-E. d'une profonde dépression au-dessus de la Mer du Nord. Sa durée est suffisamment longue pour déterminer un surcroît de marée assez important qui provoque localement quelques inondations à la côte et dans le bassin de l'Escaut. A l'intérieur des terres, les rafales de vent atteignent localement 130 km/h.
29-05-1956 Suite à un violent orage, de graves inondations entraînent la mort de quatre personnes et causent d'importants dégâts dans la région de Verviers, en particulier à Dison.
20-02-1957 Suite aux précipitations – parfois orageuses – vers le milieu du mois, de nombreux cours d'eau subissent une crue, suivie d'inondations dans plusieurs régions du pays.
30-09-1957 La dernière décade de septembre est très arrosée (68,1 mm à Uccle). Cela entraîne une crue généralisée des cours d'eau et des inondations en quelques endroits.
20-09-1960 Les précipitations sont importantes dans le nord et le centre du pays : on relève jusqu'à 79,6 mm au pluviomètre à Gentbrugge (Gand). Des inondations se produisent en plusieurs endroits de basse Belgique.
10-10-1960 Des pluies abondantes causent des inondations dans le bassin inférieur de l'Escaut. On a mesuré jusqu'à 53,2 mm à la station de Oorderen (Anvers).
30-01-1961 Il pleut beaucoup en cette fin de mois de janvier. En particulier, le 30, au sud du sillon Sambre-et-Meuse, la moitié des stations relève des cotes pluviométriques supérieures à 40 mm. Dans cette région, les pluies abondantes, accompagnées d'une fusion rapide de la neige qui recouvrait le sol gelé, conduisent à une brusque crue des cours d'eau, suivie d'inondations généralisées qui prennent des proportions particulièrement graves dans les vallées de la Sambre et de la Meuse.
12-02-1962 Les pluies dépassent 40 mm en de nombreux endroits : 81,6 mm à Robertville (Waimes); 73,0 mm à Bihain (Vielsalm); 58,3 mm à Forges (Chimay); 47,7 mm à Thimister (Thimister-Clermont) et 42,2 mm à Rochefort. Les précipitations abondantes sous forme de pluies et de neige entre le 12 et le 15 février conjuguées à la fonte du manteau neigeux en Ardenne, conduisent à des inondations en plusieurs endroits, plus particulièrement dans le sud du pays.
16-11-1964 Entre le 13 et le 17 novembre, il pleut beaucoup dans le pays. Le 16, on relève jusqu'à 79,0 mm à Membre (Vresse-sur-Semois). Les cours d'eau sont en crue dans tout le pays et des inondations se produisent en plusieurs endroits.
10-01-1965 D'abondantes chutes de pluie à la fin du mois de décembre, associées avec la fonte d'une couche de neige, entraînent une crue générale des cours d'eau et d'assez graves inondations en basse Belgique en ce début janvier 1965.
09-12-1965 Il pleut beaucoup dans le pays au cours du mois. Le 9, une cote de 78,5 mm est observée à Paliseul. Ces pluies conduisent à d'assez graves inondations dans diverses régions du pays.
30-11-1966 Les pluies persistantes qui marquent la seconde moitié du mois entraînent une crue assez généralisée des cours d'eau, suivie d'inondations au début du mois suivant, principalement en basse Belgique.
26-08-1971 De fortes pluies consécutives à un orage violent provoquent un torrent de boue qui envahit une centaine de maisons dans la vallée du Geer. A Visé, le pluviomètre recueille 63,2 mm d'eau en une journée.
30-11-1974 Après le mois d'octobre, on aura encore enregistré à Uccle une fréquence record des jours de précipitations au mois de novembre : vingt-sept jours (normale : 19,1 jours). Le temps pluvieux des dernières semaines a conduit à une crue des cours d'eau et à des inondations, principalement dans l'ouest et le centre du pays.
02-01-1976 Une violente tempête sévit en ce début d'année dans le pays. On relève des pointes de vent jusqu'à 150 km/h à Ostende. Cette tempête, associée à une forte marée haute, provoque la rupture de digues dans la région de Ruisbroek (Puurs), causant d'importantes inondations en province d'Anvers.
20-02-1977 Les pluies abondantes des première et deuxième décades du mois, associées à la fonte rapide d'une épaisse couche de neige, provoquent dans l'est et le sud du pays la crue des cours d'eau et des inondations dans ces régions.
16-05-1977 A la suite d'un violent orage, on mesure une cote de 74,9 mm au pluviomètre à Auvelais (Sambreville). Plusieurs stations relèvent des totaux supérieurs à 40 mm, ce qui conduit à des inondations assez graves dans la Basse Sambre, ainsi que dans la vallée de l'Ourthe.
09-06-1977 A l'exception de la région côtière, de violents orages s'abattent sur tout le pays. La pluie, le vent et la grêle entraînent de nombreux dégâts : caves inondées, arbres abattus, cultures abîmées....
12-11-1977 Des vents forts atteignent jusqu'à 122 km/h à la côte et dans la région liégeoise. Associés à une forte marée et à des orages, ils causent localement des inondations et des ruptures de digues.
30-05-1979 Les orages foudroyent deux personnes et conduisent localement à des cotes pluviométriques importantes : en particulier, on relève 60,2 mm à Rillaar (Aarschot). Suite à ces précipitations, des inondations se produisent dans le pays.
21-07-1980 L'abondance des précipitations de la fin juin et des deux premiers jours de juillet avait déterminé une première crue des rivières de haute Belgique, suivie d'inondations. C'est toutefois le caractère généralisé des cotes de plus de 40 mm les 19 et 20 juillet qui est la cause d'une crue rapide de toutes les rivières du pays du 20 au 21, crue suivie d'inondations catastrophiques et d'une interruption de la navigation sur la Meuse.
25-06-1983 Des averses orageuses donnent une cote journalière de 103,1 mm à Sainlez (Fauvillers). De nombreuses caves sont inondées dans la région.
08-02-1984 Il a beaucoup plu en Belgique au cours des dernières semaines. A Chiny, on relève à la date du 8 février un des totaux pluviométriques sur trente jours les plus élevés du siècle dans notre pays : 464,6 mm. Les pluies particulièrement abondantes des derniers jours – on a mesuré à Chiny 176,0 mm entre le 3 et le 8 février – provoquent d'importantes inondations. Débutant en Ardenne, elles s'étendent ensuite à la plupart des régions du pays.
24-08-1987 Dans le bassin de la Biesme, des orages violents provoquent en soirée de catastrophiques inondations dans le centre de Gerpinnes et dans les villages voisins d'Acoz (Gerpinnes) et de Bouffioulx (Châtelet). L'afflux d'eau très rapide cause des dégâts matériels considérables et, malheureusement, la mort de trois personnes âgées.
21-12-1991 Depuis le 16 décembre, il pleut beaucoup dans le pays, surtout en Ardenne. Cette pluie se transforme brièvement en neige sur le plateau des Hautes-Fagnes. Le 21, de nombreuses cotes pluviométriques de plus de 40 mm sont relevées (jusqu'à 93,5 mm à Elsenborn, sur la commune de Butgenbach). Elles vont provoquer des inondations qui perturberont le réveillon de Noël en plusieurs endroits.
10-06-1993 Des pluies orageuses causent des inondations dans le pays, touchant plus particulièrement les régions de Courtrai, Tournai et Bruxelles.
26-12-1993 Les inondations de la fin de ce mois de décembre comptent parmi les plus catastrophiques de notre histoire contemporaine. Elles sont dues pour l'essentiel à des totaux pluviométriques mensuels exceptionnellement élevés dans l'ensemble du pays. Les totaux les plus importants sont observés en Ardenne : 436,7 mm à Dohan (Bouillon); 410,7 mm à Arlon; 399,3 mm à Libramont (Libramont-Chevigny) et 374,3 mm à Sugny (Vresse-sur-Semois).
22-01-1995 Treize mois après les inondations catastrophiques de décembre 1993, les inondations de ce mois de janvier sont à nouveau d'une ampleur tout à fait exceptionnelle, touchant principalement le bassin de la Meuse. Elles s'expliquent surtout par les pluies abondantes qui arrosent le pays depuis la fin décembre 1994.
29-08-1996 Les 28 et 29 août, d'abondantes averses orageuses conduisent à de remarquables totaux pluviométriques cumulés sur deux jours, principalement au nord du sillon Sambre-et-Meuse. En quarante-huit heures, une septantaine de stations de mesures récoltent plus de 100 mm d'eau et plus de vingt stations mesurent un cumul supérieur à 120 mm : 183,4 mm à Hombourg (Plombières); 150,3 mm à Merendree (Nevele); 144,5 mm à Wingene; 136,8 mm à Overijse; 136,4 mm à Zomergem; 135,3 mm à Gentbrugge (Gand); 134,0 mm à Merelbeke; 133,1 mm à Oudenburg; 130,2 mm à Ernage (Gembloux); 130,1 mm à Landelies (Montigny-le-Tilleul); 129,5 mm à La Hestre (Manage); 128,9 mm à Roulers; 128,8 mm à Auvelais (Sambreville); 128,6 mm à Dixmude; 128,3 mm à Blanmont (Chastre); 128,1 mm à Mornimont (Jemeppe-sur-Sambre); 127,3 mm à Munte (Merelbeke); 126,6 mm à Furnes; 126,0 mm à Dilbeek; 125,0 mm à Sint-Baafs-Vijve (Wielsbeke); 124,6 mm à Zedelgem; 121,2 mm à Marbais (Villers-la-Ville) et 120,5 mm à Vinkt (Deinze). De nombreuses rivières débordent dans le pays, causant d'importants dégâts.
15-06-1998 A Rillaar (Aarschot), on relève un total de 72,0 mm au pluviomètre, après un violent orage qui provoque localement des inondations.
07-08-1998 Un torrent de boue, consécutif à un violent orage, envahit le village de Tourpes (Leuze-en-Hainaut).
13-09-1998 Journée exceptionnelle par l'abondance des précipitations, principalement dans les provinces de Flandre-Orientale, Anvers, Brabant flamand, Limbourg et Liège. Neuf stations récoltent plus de 100 mm en vingt-quatre heures : 146,8 mm à Wijnegem; 140,3 mm à Viersel (Zandhoven); 135,6 mm à Brasschaat; 126,0 mm à Rillaar (Aarschot); 123,2 mm à Westerlo; 122,8 mm à Ransberg (Kortenaken); 120,2 mm à Liège-Monsin (Liège); 111,8 mm à Diest et 101,0 mm à Stabroek. Le 14, des cotes supérieures à 40 mm sont encore observées en plusieurs localités du nord et de l'est du pays. Des crues de cours d'eau et des inondations se produisent en de nombreux endroits, causées par les abondantes précipitations des deux dernières journées, mais également par les pluies qui sont tombées régulièrement depuis le 21 août. Dans les provinces concernées par les précipitations exceptionnelles, les inondations occasionnent des dégâts aux cultures dans plusieurs communes.
30-12-1999 Dans le pays, les pluies abondantes du 23 au 25 décembre, associées aux précipitations presque incessantes depuis le début du mois, entraînent la crue des cours d'eau, suivie d'inondations dans de nombreuses régions, principalement au nord du sillon Sambre-et-Meuse et dans l'Entre-Sambre-et-Meuse.
02-07-2000 Des orages accompagnés de précipitations intenses conduisent à des inondations localisées dans pratiquement toutes les régions du pays. Durant ce mois très humide, d'autres inondations liées à des orages se produiront en de nombreux endroits les 4, 24, 27 et 29 juillet.
15-09-2000 Le nord du pays, en particulier les régions de Zwalm, d’Erpe-Mere et d’Anvers, est touché par plusieurs tornades lors de violents orages. Des inondations se produisent aussi dans les régions de Gand et de Courtrai.
22-07-2001 De nombreux orages sévissent dans le pays. Ils provoquent des inondations et des dégâts dus à la foudre. On relève 51,1 mm en une heure au pluviomètre de Semmerzake (Gavere), 103,0 mm en vingt-quatre heures à Brasschaat et 82,8 mm en vingt-quatre heures à Brecht.
02-08-2001 Des orages violents causent d'importants dégâts. Plusieurs endroits sont touchés par des inondations et des dégâts dus au vent et à la foudre.
27-01-2002 Des pluies abondantes provoquent des inondations dans les provinces de Flandre-Orientale, Flandre-Occidentale, Anvers, Limbourg, Namur et Liège.
13-02-2002 Les rivières débordent dans de nombreuses régions du pays, principalement au sud du sillon Sambre-et-Meuse.
20-02-2002 Des cours d'eau débordent dans les provinces d'Anvers, du Brabant flamand, du Brabant wallon, du Hainaut, de Namur, de Liège et du Limbourg. Certaines rivières quittent leur lit pour la troisième fois de l'année.
28-02-2002 A Uccle, la quantité d'eau recueillie est la plus élevée pour le mois de février depuis le début des observations à Bruxelles-Uccle en 1833. Le total du mois atteint 167,8 mm (normale : 63,1 mm). Le précédent record datait de 1946 avec 149,0 mm. C'est le troisième record de précipitations en à peine 12 mois. Le reste du pays a également connu, au cours du mois qui s'achève, des quantités de précipitations exceptionnellement importantes. Ce qui a occasionné des inondations à plusieurs endroits.
04-06-2002 Tandis qu'une zone orageuse traverse notre pays, une tornade provoque des dégâts à Herseaux (Mouscron). A plusieurs endroits, les précipitations abondantes occasionnent de fameuses inondations. Ainsi, l'eau grimpe parfois jusqu'à un mètre de haut dans les rues de la région de Beloeil. Il tombe aussi beaucoup de précipitations dans la région de Grammont. On observe également de la grêle à plusieurs endroits. A Ath, on signale même un tapis de grêle de 15 cm d'épaisseur. Les grêlons sont parfois aussi gros que des raisins.
27-08-2002 Durant la nuit du 26 au 27 août et en début de matinée du 27, un violent orage touche plus particulièrement la Hesbaye. On relève 101,3 mm à Upigny (Eghezée) et 97,0 mm à Forville (Fernelmont). Suite à ces pluies abondantes, plusieurs localités, notamment Perwez, sont touchées par de sérieuses inondations.
29-12-2002 Les fortes pluies de cette fin de mois provoquent des inondations importantes dans de nombreuses régions du pays. Pour beaucoup de riverains de cours d'eau, la Saint-Sylvestre se passe à lutter contre l'invasion de l'eau dans les habitations.
15-08-2004 Durant la nuit qui s'achève, un orage a sévi sur la Flandre-Occidentale, occasionnant des inondations et des dégâts dus à la grêle. Les précipitations sont principalement tombées sur Oostkerke (Damme) avec 68,0 mm; Knokke-Heist avec 67,7 mm (dont 41,9 mm en une heure) et Vlamertinge (Ypres) avec 64,1 mm. Les dégâts les plus importants sont signalés à Roulers, Zonnebeke, Izegem, Ledegem, Moorsele, Heuvelland et Ypres.
04-07-2005 Lors d'orages éclatant entre le 3 juillet à 19h et le 4 juillet à 19h, on relève à plusieurs endroits plus de 100 mm de précipitations. Les quantités les plus importantes sont enregistrées à Wingene avec 137,3 mm; Vlamertinge (Ypres) avec 136,2 mm; Roulers avec 135,3 mm; Ooigem (Wielsbeke) avec 134,0 mm; Lichtervelde avec 133,4 mm; Eeklo avec 128,8 mm; Maldegem avec 128,3 mm; Oostkamp avec 122,8 mm; Comines-Warneton avec 122,0 mm et Knokke-Heist avec 120,9 mm. Les précipitations abondantes ont provoqué localement des inondations.
05-05-2006 Une cellule orageuse très active, quasi stationnaire sur Chaumont-Gistoux entre 14h et 17h30, occasionne des dégâts dus aux précipitations abondantes et intenses et, localement, à la forte grêle à Chaumont-Gistoux-même et dans des zones de Grez-Doiceau, Mont-Saint-Guibert et Walhain.
13-06-2006 Fin spectaculaire d'une courte vague de chaleur qui a commencé le 9 juin à Uccle. De 19 à 20 heures 30, une cellule orageuse particulièrement active et quasi stationnaire sur Rumes et une partie de Tournai, a occasionné des dégâts dus à des précipitations intenses et abondantes et, localement, des dégâts importants dus à des grêlons dont le diamètre atteignait jusqu'à environ 5 cm. Vers 20 heures, une première zone orageuse passe sur Audenaerde, suivie d'une seconde vers 21 heures 30. En vingt-quatre heures, il est tombé 43,4 mm de précipitations dont au moins 30 mm entre 20 et 21 heures. On a également signalé de fortes chutes de grêle.
28-07-2006 Des orages traversent notre pays avec, localement, d'importantes quantités de précipitations et des inondations. Les quantités les plus importantes sont enregistrées à Géromont (Malmedy) avec 99,8 mm; Woluwe-Saint-Pierre avec 67,1 mm (dont 62,6 mm entre 18 et 19 heures); Libramont (Libramont-Chevigny) avec 66,2 mm; Roodebeek (Woluwe-Saint-Lambert) avec 60,8 mm (dont 59,1mm entre 18 et 19 heures) et Zonhoven avec 60,4 mm (dont 51,7 mm entre 19 et 20 heures).
17-08-2006 Un orage accompagné de fortes chutes de grêle occasionne un impressionnant tapis de grêle de quelques centimètres d'épaisseur sur la plage de Zeebrugge (Bruges). Non seulement les cabines de plage sont détruites par la grêle, mais des restaurants et le port subissent aussi des dégâts. Sans parler des dégâts dus aux inondations.
24-08-2006 Des orages sur la Belgique occasionnent localement des inondations. Dans la province de Flandre-Orientale, les plus importants totaux sont enregistrés à Merendree (Nevele) avec 109,3 mm; à Zomergem avec 105,2 mm et à Adegem-Balgerhoeke (Maldegem) avec 94,3 mm. On relève aussi localement de fortes quantités de précipitations dans le sud du pays, comme à Rance (Sivry-Rance) avec 68,5 mm; Somme-Leuze avec 68,4 mm et Nadrin (Houffalize) avec 67,3 mm.
28-08-2006 Au cours de cette journée orageuse, une trombe d'eau se forme au large de la plage de Knokke, puis elle se déplace vers l'intérieur des terres y occasionnant des dégâts limités. Vers 18 heures, c'est une tornade qui passe à Hoogstraten; elle y occasionne des dégâts notamment à une exploitation horticole. Un jour plus tard, une tornade se développe à nouveau, cette fois-ci à Tubize. Elle est accompagnée de beaucoup de précipitations, ce qui provoque des inondations.
18-01-2007 Il pleut déjà depuis plusieurs jours sans interruption. Ces précipitations occasionnent des inondations, principalement dans le sud du pays. Sur les deux jours qui s'achèvent, on aura récolté 102,7 mm au pluviomètre de la station de Fauvillers.
23-07-2007 Au cours d'un orage, on relève 87,7 mm de précipitations à Poperinge et 71,2 mm à Lo-Reninge.
06-12-2007 C'est une Saint-Nicolas pluvieuse à l'extrême sud du pays. Les importantes quantités de précipitations occasionnent des inondations le 7 décembre. La majorité des précipitations est mesurée à Chimay avec 74,3 mm; Lacuisine (Florenville) avec 73,5 mm; Frenois (Chiny) avec 64,7 mm; Petite-Chapelle (Couvin) avec 64,3 mm; Sugny (Vresse-sur-Semois) avec 63,4 mm; Rance (Sivry-Rance) avec 63,2 mm et Virton avec 62,0 mm. Il y a quelques jours, le 2 décembre, des précipitations abondantes avaient déjà occasionné des inondations dans le sud de la province de Luxembourg. Les quantités de pluie les plus importantes avaient alors été relevées à Virton avec 82,5 mm et à Mussy-la-Ville (Musson) avec 79,5 mm.
29-05-2008 Une zone orageuse qui frappe les provinces de Luxembourg et de Liège s'accompagne d'une tornade touchant Peer et Hoelbeek (Bilzen) entre 11 et 12 heures. De fortes précipitations occasionnent localement des inondations. Les quantités les plus importantes sont relevées au Sart-Tilman (Liège) avec 91,4 mm (dont 55,6 mm en une heure); Rachamps (Bastogne) avec 62,6 mm et Louveigné (Sprimont) avec 60,6 mm (dont 36,9 mm en une heure). De violentes chutes de grêle, principalement locales, occasionnent des dégâts à Stavelot, Bastogne, Sprimont, Amblève, Chaudfontaine et Stoumont.
02-07-2008 Seule la Flandre-Occidentale et la majeure partie de la Flandre-Orientale échappent ce jour aux orages. Plusieurs cellules orageuses isolées mais actives et accompagnées de précipitations intenses et relativement abondantes occasionnent des dégâts locaux (principalement dans les provinces de Luxembourg et de Liège). Les totaux de précipitations relevés sont remarquables, en particulier : 134,5 mm à Strée (Modave); 114,0 mm à Modave PC; 104,7 mm à Modave (il tombe 58,1 mm à cette station en une heure); 104,4 mm à Somme-Leuze; 76,9 mm à Ouffet; 74,2 mm à Tihange (Huy) et 69,3 mm à Nadrin (Houffalize).
27-07-2008 Lors d'un orage le 26 juillet, il était déjà tombé de fortes précipitations dans l'est de la province de Liège : 119,3 mm à Wirtzfeld (Bullange); 64,6 mm à Mürringen (Bullange) et 60,0 mm à Elsenborn (Butgenbach). Ce jour, il tombe à nouveau d'importantes quantités de précipitations dans la région lors du passage d'une nouvelle zone orageuse, ce qui occasionne des dégâts. Les précipitations les plus importantes tombent à présent un peu plus au sud, à Vielsalm (82,0 mm).
14-05-2009 Plusieurs cellules orageuses isolées, mais actives et accompagnées de précipitations relativement intenses et abondantes, occasionnent des dégâts locaux. Les totaux journaliers de précipitations les plus élevés sont relevés à Moerbeke dans le pays de Waas avec 84,7 mm; Groenendaal (Hoeilaart) avec 74,2 mm; Liège-Monsin (Liège) avec 74,0 mm; Herent avec 68,8 mm et Kachtegem (Izegem) avec 63,5 mm.
07-10-2009 Au cours de la soirée et de la nuit, des averses orageuses traversent notre pays avec, localement, d'importantes quantités de précipitations. Les totaux les plus élevés sont relevés à Wavre avec 84,1 mm; Meeuwen (Oudsbergen) avec 77,1 mm; Stéhoux (Tubize) avec 66,2 mm; Lot (Beersel) avec 64,7 mm et Woluwe-Saint-Lambert avec 63,8 mm. On enregistre aussi un nombre record de décharges électriques dans l'atmosphère pour un mois d'octobre depuis le début des observations SAFIR en 1993. Le record précédent datait du 1er octobre 2006.
15-08-2010 Au cours d'un orage, notre pays est localement touché par des précipitations abondantes qui occasionnent des inondations locales. Certaines stations enregistrent en vingt-quatre heures la quantité habituellement relevée sur l'ensemble d'un mois d'août. On relève ainsi 85,4 mm à Moerbeke dans le pays de Waas, alors que le total mensuel normal y est de 82,5 mm. Principalement au sud du sillon Sambre-et-Meuse, on relève des quantités supérieures à 60 mm, comme à Solre-sur-Sambre (Erquelinnes) avec 77,0 mm; Leval-Trahegnies (Binche) avec 76,5 mm; Rivière (Profondeville) avec 75,6 mm; Forges (Chimay) avec 72,6 mm; Presgaux (Couvin) avec 68,9 mm; Sorée (Gesves) avec 67,7 mm; Sivry (Sivry-Rance) et Sart-Bernard (Assesse) avec 66,4 mm et Saint-Gérard (Mettet) avec 66,0 mm.
16-08-2010 Une autre zone orageuse traverse notre pays. Cette fois-ci, c'est la Flandre-Orientale et la Flandre-Occidentale qui sont les plus touchées. La plupart des dégâts sont dus aux précipitations intenses et abondantes. Les totaux de pluie les plus élevés sont enregistrés à Eeklo avec 80,0 mm; Knokke-Heist avec 74,2 mm; Adegem-Balgerhoeke (Maldegem) avec 65,6 mm et Middelburg (Maldegem) avec 60,0 mm.
13-11-2010 Il pleut depuis le 9 novembre, mais les deux derniers jours sont surtout les plus arrosés. On relève le plus de précipitations dans une large bande allant du sud-ouest au nord-est du pays en passant par le centre. La quantité totale de précipitations qui est tombée ces cinq derniers jours est exceptionnelle pour un tiers des stations du réseau climatologique et seules les provinces de Liège et de Luxembourg y échappent. Les totaux relevés se situent entre 84,2 mm et 145,1 mm. Les quantités les plus importantes par province atteignent 145,1 mm à Petite-Chapelle (Couvin) dans la province de Namur; 128,5 mm à Chastre-Blanmont (Chastre) en Brabant wallon; 114,7 mm à Wortegem (Wortegem-Petegem) en Flandre-Orientale; 108,4 mm à Lanaken au Limbourg; 106,5 mm à Brussegem (Merchtem) en Brabant flamand; 103,3 mm à Oevel (Westerlo) dans la province d'Anvers; 100,6 mm à Uccle en Région de Bruxelles-Capitale; 92,6 mm à Thimougies (Tournai) dans le Hainaut et 89,5 mm à Kerkhove (Avelgem) en Flandre-Occidentale.
07-01-2011 A l'est du sillon Sambre-et-Meuse, la combinaison d'un redoux brutal au cours de la nuit écoulée et de précipitations abondantes tombées à cette même période explique que localement, des rivières sont sorties de leur lit, provoquant des dégâts.
18-08-2011 Un zone orageuse traverse notre pays et occasionne localement d'importants dégâts. Les quantités de précipitations les plus importantes sont enregistrées à Leefdaal (Bertem) avec 70,1 mm; Herenthout avec 69,0 mm et Bonheiden avec 62,6 mm. A Grammont, il tombe des grêlons gros comme des oeufs de pigeon. Kiewit (Hasselt) est en particulier sévèrement touché. A ce moment, un festival a lieu rassemblant environ 60.000 personnes. La présence d'une bourrasque descendante pendant de longues minutes, combinée à une pluie de forte intensité, a occasionné beaucoup de dégâts: des tentes ont été emportées par le vent, plusieurs arbres ont été déracinés et un mât d'éclairage a été arraché par le vent. Cet orage violent, comme on en connait régulièrement en été, se termine en tragédie. Cinq décès sont à déplorer.
23-08-2011 Il tombe beaucoup de précipitations en une heure au cours des violents orages qui ont débuté hier. Les quantités les plus importantes sont relevées à Herent avec 44,9 mm; Auderghem avec 40,7 mm; Uccle avec 38,0 mm; Sivry (Sivry-Rance) avec 36,8 mm et Watermael-Boitsfort avec 34,2 mm. En terme de décharges électriques enregistrées, c'est un des orages les plus intenses du 21e siècle. On signale aussi de nombreux dégâts dus à la foudre.
20-05-2012 Des orages frappent notre pays. Les quantités de précipitations les plus élevées sont enregistrées à Lanaye (Visé) avec 67,7 mm en vingt-quatre heures, dont 41,1 mm en une heure à la station dépendant du réseau de mesures de la Région wallonne. A Kanne (Riemst) et Sint-Pieters-Leeuw, deux stations du réseau de la Vlaamse Milieumaatschappij, on relève respectivement 56,2 mm et 32,5 mm en une heure. On observe de la grêle, principalement dans la province de Namur.
05-07-2012 Une zone orageuse très active traverse notre pays dans l'après-midi et en soirée. Elle est accompagnée de fortes averses dans l'est de la Flandre-Orientale, l'ouest du Brabant flamand et le centre du Hainaut, occasionnant des débordements à l'origine d'importants dégâts. On relève le plus de précipitations à Ecaussinnes (76,2 mm); Lede (66,2 mm) et Herne (65,8 mm).
27-07-2013 Lors du rapide passage de deux zones orageuses au-dessus de notre pays, on relève les quantités de précipitations les plus importantes à Korbeek-Lo (Louvain) avec 66,5 mm; Melle avec 62,2 mm; Bougnies (Quévy) avec 61,3 mm; Ghlin (Mons) avec 60,5 mm et Blauberg (Herselt) avec 60,4 mm. Ces pluies occasionnent localement des inondations. Lors du passage de la seconde zone orageuse, on relève 41,0 mm à Stabroek entre 20 heures et 2 heures. Bertrix est sévèrement touchée par des chutes de grêle et une épaisse couche de grêlons y couvre le sol. Couvin et Vresse-sur-Semois sont également fortement touchés.
27-07-2014 Dans l'après-midi, de nombreuses cellules orageuses traversent le pays. C'est surtout la Flandre-Occidentale qui est touchée par les précipitations. Les quantités les plus importantes sont relevées à Wingene avec 84,6 mm et à Knokke-Heist avec 75,5 mm. C'est surtout la région de Hooglede, Ardooie et Ruislede qui subit des débordements d'eau.
29-07-2014 Aujourd'hui, à nouveau d'importants phénomènes orageux touchent le pays. Cette fois, les quantités de précipitations les plus importantes sont relevées dans le Limbourg, le Brabant flamand et le Brabant wallon : 80,7 mm à Houtem (Hoegaarden); 77,4 mm à Bornival (Nivelles); 74,8 mm à Meeuwen (Oudsbergen) et 74,1 mm à Kuringen (Kuringen). Ittre est particulièrement touché et le centre-ville est sous eau. A certains endroits, l'eau atteint même le niveau inférieur des toitures.