Climat

Le climat à l'horizon 2100

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) décrit les changements climatiques en détail. Le changement climatique est un fait indiscutable qui est principalement causé par la combustion de combustibles fossiles. Le climat futur dépend donc fortement de nos émissions de gaz à effet de serre. Généralement, différents scénarios (RCP) sont envisagés: un scénario optimiste (RCP2.6) avec une forte réduction des émissions de gaz à effet de serre, un scénario pessimiste (RCP8.5) dans lequel les émissions augmentent fortement et un scénario intermédiaire (RCP4.5).

Le modèle climatique de l’IRM

Le changement climatique est et sera ressenti par la survenue de conditions météorologiques extrêmes telles que de fortes tempêtes, des inondations, des vagues de chaleur et des sécheresses. Pour pouvoir étudier correctement ces conditions météorologiques extrêmes, il est nécessaire de disposer de modèles atmosphériques très détaillés. Dans le cadre du projet CORDEX.be, l’IRM a estimé l'impact du changement climatique sur la Belgique avec un tel modèle (ALARO). Les résultats peuvent être utilisés pour des stratégies d'adaptation et d'atténuation.

L'évolution de la température moyenne

La figure ci-dessous fournit une estimation du changement de la température pour la Belgique pour les différents scénarios futurs calculée à l'aide du modèle climatique de l’IRM.

Année
Hiver
Printemps
Ete
Automne

Evolution de la température moyenne en Belgique (représentée par l'écart à la normale 1961-1990) pour la période 1951-2100. Les lignes correspondent aux tendances observées ainsi qu'à celles du modèle climatique de l’IRM selon les divers scénarios d'émission de gaz à effet de serre (GES). Les barres verticales rouges et bleues représentent les moyennes annuelles observées jusqu'en 2018.

Selon le scénario, le changement pour la Belgique se situe entre 0,7 et 5 ° C d'ici la fin du siècle. En général, une augmentation plus importante est attendue en hiver par rapport à l'été.

Année
Hiver
Printemps
Ete
Automne
RCP 2.6
RCP 4.5
RCP 8.5

Evolution de la température moyenne prévue en Belgique pour les périodes futures 2036-2065 (figure de gauche) et 2071-2100 (figure de droite) par rapport à la période de 1976 à 2005.

Dans le climat présent, il existe de fortes différences spatiales en Belgique pour la température moyenne. Par contre, les différences entre les régions dans le futur avec le changement climatique seront généralement plus faibles. De plus, les différences spatiales par scénario seront faibles comparées aux différences moyennes entre les scénarios.

L'évolution des précipitations moyennes

Pour ce qui est de l’évolution des précipitations par rapport au climat actuel, le scénario le plus pessimiste (RCP8.5) présente deux conclusions claires pour la fin du siècle. Les hivers seront nettement plus pluvieux et, en moyenne, aucune ou seulement une légère baisse est prévue en été.

Année
Hiver
Printemps
Ete
Automne
RCP 2.6
RCP 4.5
RCP 8.5

Evolutions des précipitations moyennes prévues en Belgique pour les périodes futures 2036-2065 (figure de gauche) et 2071-2100 (figure de droite) par rapport à la période de 1976 à 2005.

Notons enfin que les estimations ci-dessus sont basées sur un seul modèle. Il est essentiel de rassembler les résultats de différents modèles pour évaluer les incertitudes. Néanmoins, les projections climatiques du modèle ALARO sur la Belgique sont très similaires à celles d'autres modèles du projet CORDEX.be.