Cette année

Les normales des paramètres données à la fin de chaque décade sont les moyennes des paramètres calculées pour la décade sur la période 1981-2010. Sauf mention contraire, les valeurs record indiquées concernent la période depuis 1981.

Avril 2018

Première décade

Le 1, la présence de deux zones de basse pression, l’une à l’est de notre pays et l’autre à l’ouest, entraîna encore l’arrivée d’air maritime frais et instable sur nos contrées. Du 2 au 10, le temps sur nos régions fut principalement influencé par la présence d’une zone complexe de basse pression s’étendant des îles Britanniques jusqu’à la péninsule Ibérique, via l’océan proche. Cette configuration dirigea sur nos régions de l’air souvent doux, humide et instable. Durant une courte période, entre le 6 et le 8, notre pays fut situé entre cette zone de basse pression et un anticyclone centré sur l’Europe de l’Est, ce qui entraîna l’arrivée sur nos régions d’air temporairement plus chaud et stable.

A Uccle, la température moyenne fut très anormalement élevée, atteignant 11,5°C (norm.: 8,5°C). Les valeurs de la quantité totale de précipitations et de la durée d’insolation furent normales, respectivement avec 9,6 mm (norm.: 17,6 mm) et 45h 39min (norm.: 47h 45min).

top

Mars 2018

Première décade

Le puissant anticyclone situé au-dessus de la Scandinavie a déterminé notre temps jusqu’au 2, dirigeant des courants polaires qui ont provoqué dans notre pays un temps très froid et des averses de neige le 2. A partir du 3, un flux d’air maritime doux a touché notre pays lié à une zone de basse pression dont le noyau se situait au sud-ouest de l’Irlande et qui s’est lentement déplacée en direction du nord-est vers l’Angleterre. Le temps des jours suivants a été déterminé par de l’air océanique doux et humide avec des températures souvent supérieures à 10°C.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 4,7 °C (norm. : 5,4°C), 19 mm (norm. : 21,9 mm) et 22h 29 min (norm. 31h 41 min).

Deuxième décade

Du 11 au 16, le déplacement d'une zone de basse pression du golfe de Gascogne vers la mer Baltique dirigea sur nos régions de l'air maritime doux, avec de temps en temps des averses. Du 17 au 19, un puissant anticyclone situé au-dessus de la Scandinavie entraîna l'arrivée de courants d'air continental froids sur le pays. Au début de cette période de gel tardif, il y eut encore quelques légères précipitations neigeuses, mais ensuite le temps devint beau et sec, avec un gel nocturne relativement modéré. A partir du 20, le temps redevint plus doux et plus humide du fait du déplacement vers le sud-ouest de la zone de haute pression, jusqu'au-dessus de l'Irlande. De l'air maritime d'origine polaire influença alors le temps de nos régions.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation furent normales, avec respectivement 5,1°C (norm.: 7,0°C), 14,2 mm (norm.: 20,1 mm) et 28h 14min (norm.: 37h 45min).

Troisième décade

Les 21 et 22, le temps de nos régions a été progressivement influencé par de l’air maritime moins froid, mais plus humide, lié à la présence d’une zone de haute pression située à l’ouest de la France. Du 23 au 31, différentes dépressions successives ont circulé au nord de notre pays, entraînant l’arrivée d’air maritime frais et instable sur nos régions.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 6,3°C (norm.: 7,9°C), 34,4 mm (norm.: 26,8 mm) et 31h 53min (norm.: 42h 17min).

top

Février 2018

Première décade

Le 1er, le noyau de la zone de basse pression situé au nord de l'Ecosse commence à se déplacer vers la mer Baltique et l'anticyclone des Açores migre lentement vers l'Europe, rejoignant, le 4, la zone de haute pression qui s'est développée au-dessus de la Scandinavie. C'est ainsi de l'air d'origine maritime qui circule sur nos régions durant les premiers jours de la décade et le temps est pluvieux. Ensuite, à partir du 4, de l'air continental plus froid arrive sur le pays et, jusqu'au 8, le temps reste froid et sec, avec davantage de soleil et de gelées nocturnes. A partir du 9, le déplacement d'une zone de basse pression du NO de l'Islande vers la mer du Nord entraîne la circulation d'air maritime polaire sur nos régions. Après le passage, le 9, d'une zone neigeuse, le temps devient un peu plus doux à partir du 10.

A Uccle, la température moyenne fut anormalement faible, avec 0,9°C (norm.: 3,9°C). Le total des précipitations et la durée d'insolation furent normaux, avec respectivement 14,6 mm (norm.: 22,0 mm) et 29h 47min (norm.: 21h 12min).

Deuxième décade

Le 11, le noyau d’une vaste zone de basse pression s’est déplacé de l’Ecosse vers le sud de la Norvège entraînant jusqu’au 15 un flux d’air maritime sec et relativement doux de l’océan Atlantique au-dessus notre pays. A partir du 16, l’anticyclone des Açores a commencé à se déplacer en direction du continent européen et a formé un début de jonction avec l’anticyclone situé au dessus du nord de la Scandinavie et de la Russie, avec pour conséquence de nous placer sous l’influence d’un temps plus froid mais lumineux causé par des masses d’air continentales froides. Le 19, l’arrière d’une basse pression dont le centre était situé entre l’Islande et le Groenland s’est dirigé vers notre pays, mais la tendance vers un type de temps sec et froid s’est encore renforcée davantage.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 2,9°C (norm.: 3,0°C). 7,1 mm (norm.: 21 mm) et 49h57min (norm.: 31h50min).

Troisième décade

On peut décrire le temps de toute cette décade dans notre pays comme très froid, sec avec un ciel serein. Ceci a été provoqué par une puissante zone de haute pression au-dessus de la Scandinavie qui a envoyé vers notre pays des masses d'air continentales et ensuite polaires.

A Uccle, la température moyenne a été anormalement basse avec -1.9°C (norm. : 4,2°C). Le total des précipitations a été exceptionnellement bas avec 0 mm (norm. : 20,2 mm) et la durée d'insolation exceptionnellement élevée avec 69h 46 min (norm. : 22h 54min).

top

Janvier 2018

Première décade

Le jour de l'an, notre pays a subi de forts coups de vent causés par une puissante dépression située entre l'Ecosse et la Norvège qui nous a amené de l'air maritime doux et humide. Notre pays est resté, du 2 au 5, sous l'influence de vents forts liés à une nouvelle zone de basse pression qui s'est déplacée de l'Océan Atlantique vers l'Europe occidentale. La masse d'air est restée douce et la pluie est tombée de manière régulière sous forme d'averses. A partir du 6, le temps est devenu plus sec et plus frais par l'arrivée d'air continental lié à la présence d'un anticyclone au-dessus de l'Ecosse. A partir du 8, celui-ci s'est déplacé vers le nord-est de l'Europe. Initialement, la masse d'air était encore fraîche, mais à partir du 10, nous avons bénéficié à nouveau d'air plus doux mais maritime et humide, accompagné de faibles précipitations lié à la présence d'une dépression au sud de l'Islande.

La durée d'insolation a été très anormalement basse avec seulement 3h 23min. (norm. 15h 49min). La température moyenne et la quantité de précipitations ont été normales, avec respectivement 6,0°C (norm. 3,0°C) en 32,2 mm (norm. 27,1 mm).

Deuxième décade

Du 11 au 14, de l’air continental frais mais sec a été dirigé vers notre pays sous l’influence d’une puissante zone de haute pression avec son centre au-dessus de la Finlande et des pays baltes. A partir du 15, nous avons subi le passage de plusieurs dépressions originaires du sud du Groenland et qui ont traversé l’Europe. En conséquence, nous avons été soumis durant plusieurs jours à un régime de vents soutenus accompagnés d’air maritime relativement doux mais humide, avec comme point d’orgue le passage d’une puissante tempête au développement rapide le 18, qui a provoqué de fortes rafales de vent et des dégâts dans notre pays. Le 19, le vent s’est affaibli et le temps est redevenu plu sec. Le 20, une nouvelle dépression a traversé notre pays d’ouest en est accompagnée de pluie et de neige en Ardenne.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 4,7°C (norm.: 3,5°C), 27,8 mm (norm.: 21,7 mm) et 12h 45min (norm.: 20h 27min).

Troisième décade

Entre un complexe de basse pression au sud de l’Islande et un anticyclone centré au-dessus du sud du Portugal, de l’air maritime frais et humide a été dirigé vers notre pays le 21. A partir du 22, ce noyau de basse pression s’est déplacé vers l’Ecosse avec comme conséquence que les masses d’air ont été davantage orientées au sud-ouest dirigeant vers notre pays de l’air plus doux mais toujours humide et ce jusqu’au 25. A partir du 26, l’anticyclone s’est étendu plus loin au dessus du sud de l’Europe, mais sur le flanc nord de celui-ci, des masses d’air humides et relativement douces, dans lesquelles de nombreux fronts ont circulé, ont déterminé notre temps jusqu’à la fin de la décade.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne ont été anormalement élevées avec 7,1°C (norm.: 3,3°C) et la durée d’insolation anormalement basse avec 10h 51min (norm.: 21h 05min). La quantité de précipitations a été normale avec 20,8 mm (norm.: 27,4 mm).

top

Décembre 2017

Première décade

Du 1 au 6, notre pays se situait entre une zone de haute pression à l’ouest de la France et une zone de basse pression située à l’est de nos contrées et se déplaçant vers la Scandinavie. Cela entraîna l’arrivée sur nos régions, les 1 et 2, d’air polaire froid et, du 4 au 6, d’air maritime stable, humide et plus doux. Le 7, une nouvelle dépression, étendue, se forma sur les îles Britanniques et se déplaça ensuite vers la Scandinavie. En conséquence, du 7 au 10, c’est de l’air polaire instable qui circula sur nos régions.

Le record de faible durée d’insolation depuis 1981 fut battu à Uccle durant cette décade : le Soleil ne brilla que 1h 43min (norm.: 16h 00min). C’est une valeur très anormalement basse. Si l’on remonte jusqu’en 1951, seule la première décade de 1956 avait été encore plus sombre : la durée d’insolation n’avait atteint qu’à peine 10 minutes. La température moyenne et la quantité de précipitations ont été normales, avec respectivement 2,7°C (norm.: 4,4°C) et 31,3 mm (norm.: 24,5 mm).

Deuxième décade

Les 11 et 12, une dépression en provenance de France a traversé notre pays avant de se diriger vers l’Allemagne et ensuite la mer Baltique. Le 13, ce noyau a fusionné avec un complexe de basse pression située au-dessus de la mer du Nord qui s’est déplacé en direction du sud de la Scandinavie. Durant, ces journées nous avons été sous l’influence d’air légèrement instable et un peu plus doux . Du 14 au 17, c’est à nouveau de l’air polaire maritime qui a été transporté jusqu’à notre pays. Les 14 et 15; par la positionnement d’un complexe de basse pression à hauteur de la mer Baltique, et les 16 et 17 par l’extension de l’anticyclone des Açores. Du 18 au 20, nos régions ont bénéficié d’air maritime plus doux en lien avec la présence d’un anticyclone dont le cœur se situait juste à l’ouest de notre pays.

A Uccle, il est tombé une quantité très anormale de précipitations. Au total, nous avons enregistré une quantité de 61,9 mm (norm.: 26,9 mm). Le record de 2011 (96,1mm) n’a pas été menacé. Cette décade a connu à nouveau un déficit d’insolation. Le soleil y a brillé 3h 11 min (norm.: 14h 25min), une valeur anormale qui place cette décade en troisième place des plus sombres deuxièmes décades de décembre. Le record date de 1985 (1h 15min). La température moyenne a été normale avec 3,3°C (norm.: 3,7°C).

Troisième décade

Au début de la décade, une zone de haute pression, dont le noyau se situait juste à l’ouest de notre pays, s’est déplacée lentement jusqu’au 25 vers le sud de l’Europe. Du 21 au 25, c’est alors de l’air maritime humide et assez doux qui influença notre temps. Du 26 au 28, la présence d’une zone de basse pression se déplaçant des îles Britanniques vers la Scandinavie entraîna l’arrivée d’air polaire maritime frais et instable sur nos régions. Du 29 au 31, la présence d’une nouvelle dépression à l’ouest des îles Britanniques dirigea sur notre pays de l’air maritime doux et humide dont, le 31, l’origine était même subtropicale.

Avec 7,0°C (norm.: 3,6°C), la température moyenne fut anormalement élevée à Uccle. La quantité de précipitations et la durée d’insolation furent normales, avec respectivement 36,9 mm (norm.: 29,6 mm) et 5h 37min (norm.: 13h 28min).

top

Novembre 2017

Première décade

Du 1er au 4, nous avons bénéficié d’air doux et relativement sec grâce à la présence d’une zone de haute pression au-dessus de l’Europe centrale qui s’est retirée vers l’est. Du 5 au 10, différentes zones de haute pression sont passées au dessus de nos régions durant leur trajet de l’ouest de la péninsule Ibérique vers les pays baltes. Ce qui a entraîné l’arrivée d’air maritime instable. Du 5 au 8, cet air était d’origine polaire.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 7,6°C (norm.: 8,3°C), 16,1 mm (norm.: 24,1 mm) et 32h 11min (norm.: 25h 42min).

Deuxième décade

Les 11 et 12 novembre, le temps de nos régions fut influencé par une zone complexe de basse pression située au-dessus de la Scandinavie et des pays baltes. En conséquence, de l’air maritime instable d’origine polaire a circulé sur le pays. Du 13 au 16, la présence d’un anticyclone au-dessus d’une grande partie du continent européen détermina l’arrivée sur nos régions d’air relativement doux et très humide. Du 17 au 20, notre temps fut influencé par une nouvelle zone de haute pression, située à l’ouest de nos régions, entraînant le passage d’air maritime légèrement instable d’origine polaire sur nos contrées.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 6,1°C (norm.: 6,7°C), 30,7 mm (norm.: 29,1 mm) et 15h 02min (norm.: 21h 18min).

Troisième décade

Du 21 au 24, nos régions se situaient entre un complexe de basse pression s’étendant de l’Islande à la Scandinavie et une zone de haute pression centrée au-dessus de la mer Méditerranée. Cette situation a entraîné l’arrivée d’air maritime doux et humide sur le pays. Le 25, une nouvelle zone de haute pression s’est formée à l’ouest du golfe de Gascogne. Dès lors, et jusqu’au 30, le temps de nos régions a été influencé par l’arrivée d’air polaire maritime instable et assez froid, du fait de la position de notre pays entre cet anticyclone et le complexe de basse pression persistant au nord de nos régions.

Avec 59,1 mm (norm.: 24,3 mm), il est tombé en 10 jours une quantité de précipitations très anormalement élevée à Uccle. Seules les années 2015 (64,7 mm) et 1981 (59,2 mm) avaient connu des précipitations plus abondantes durant cette décade. La température moyenne et la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 6,1°C (norm.: 5,4°C) et 19h 48 min (norm.: 17h 27min).

top

Octobre 2017

Première décade

Les 1 et 2, le temps dans nos régions fut influencé par l’arrivée d’air maritime légèrement instable lié à la présence d’une zone de basse pression en déplacement de l’Islande vers la Scandinavie. Les 4 et 5, la formation d’une zone de haute pression, avec un noyau centré au sud-ouest de l’Irlande, dirigea sur notre pays des masses d’air temporairement plus stables. Du 5 au 10, notre pays était situé entre la zone de basse pression au-dessus de la Scandinavie et un anticyclone situé sur le sud de l’Europe. Cette configuration entraîna à nouveau l’arrivée sur nos régions d’air maritime instable et le plus souvent frais.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 12,6°C (norm.: 12,6°C), 21,6 mm (norm.: 29,7 mm) et 23h 11min (norm.: 34h 57min).

Deuxième décade

Le 11, le temps dans nos régions fut influencé par la position de notre pays situé entre une zone de basse pression au-dessus de la Scandinavie et une zone de haute pression sur le sud de l’Europe. Cette configuration entraîna l’arrivée d’air maritime humide et instable sur nos contrées. Du 12 au 18, une vaste zone de haute pression couvrant une grande partie de l’Europe dirigea de l’air subtropical sec et très chaud sur nos régions. Du 14 au 16, cette situation fut encore renforcée par le passage de la tempête tropicale Ophelia sur l’océan Atlantique. Les 19 et 20, notre temps fut déterminé par l’arrivée sur le pays d’air maritime légèrement instable et sensiblement plus frais lié à la présence de différentes zones de basses pressions au-dessus de l’océan Atlantique.

Avec 15,9°C (norm.: 11,1°C), la température moyenne à Uccle fut très anormalement élevée. Ce n’est qu’en 1990 que cette décade fut encore plus chaude (16,0°C). La décade de cette année a battu un autre record observé jusqu’ici à Uccle en 1990 : le jour d’été le plus tardif (Tmax >= 25°C) fut observé le 16 octobre, avec une température maximale de 25,7°C, alors qu’en 1990, on avait également relevé 25,7°C, mais le 12 octobre. Les valeurs du total des précipitations et de la durée d’insolation furent normales, avec respectivement 5,9 mm (norm.: 19,2 mm) et 55h 35min (norm.: 40h 51min).

Troisième décade

Du 21 au 26, le temps sur nos régions a été principalement influencé par une vaste zone de basse pression située à proximité des Iles Britanniques. Ce qui a entraîné le transport d’air maritime humide frais et instable. Du 27 au 31, nous nous sommes situés entre une zone de haute pression au-dessus des Iles Britanniques et de la France et une zone de basse pression au-dessus de l’Europe orientale et de la Scandinavie. Ce qui a eu pour effet de nous soumettre à de l’air maritime légèrement instable d’origine polaire

A Uccle, le soleil a brillé durant seulement 18h 40min (norm.: 35h 21min), une valeur très anormalement basse. C’est seulement en 1998 (9h 26min) et 1992 (15h 10min) que le soleil a brillé encore moins longtemps. Les valeurs de température moyenne et du total des précipitations ont été normales avec respectivement 11,5°C (norm.: 9,8°C) et 15,6 mm (norm.: 25,6 mm).

top

Septembre 2017

Première décade

Les 1er et 2 septembre, notre pays s’est trouvé sous l’influence d’une zone de haute pression qui s’étendait des Açores au sud de la Scandinavie et qui a fait place, à partir du 3, à des masses d’air plus fraîches liées à une dépression d’altitude au dessus de l’Allemagne. Avec pour conséquence, l’arrivée d’air maritime humide. A partir du 4, une zone de basse pression au-dessus de l’Islande s’est dirigée progressivement vers la mer du Nord avec pour effet, l’arrivée d’air maritime temporairement plus chaud au-dessus de nos régions. A partir du 6, une crête de haute pression s’est installée au-dessus de nous, provoquant l’arrivée d’air plus frais et un vent orienté à l’ouest. A partir du 8, une dépression au-dessus de l’Ecosse a commencé à se déplacer lentement vers notre pays avec pour conséquence des averses plus nombreuses et des températures plus fraîches les 9 et 10 septembre.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 15,0°C (norm.: 15,8°C), 25,0 mm (norm.: 22,1 mm) en 32h 15min (norm.: 50h 02min).

Deuxième décade

Entre une zone de basse pression au large de la Norvège et une dépression au nord-ouest de l’Irlande, notre pays a été soumis le 11 à l’arrivée d’air maritime frais.

Cette zone de basse pression a poursuivi son déplacement le 12 en direction de la Mer du Nord avec pour effet de nous envoyer de l’air avec un caractère polaire encore plus marqué, accompagné d’averses intenses et d’un vent soutenu. A partir du 13, cette dépression s’est déplacée en direction de la mer Baltique et une puissante zone de haute pression s’est établie à l’ouest de l’Irlande, entre lesquelles un courant instable d’air polaire maritime frais et accompagné d’averses s’est maintenu jusqu’au 19 sur nos régions A partir du 20, une crête anticyclonique au-dessus de l’océan Atlantique s’est déplacée lentement vers l’Europe occidentale avec pour effet de faire bénéficier notre pays d’air plus stable et plus doux.

Avec une valeur de 12,5°C (norm.: 14,8°C), la température moyenne à Uccle a été anormalement basse. Les valeurs du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales avec respectivement 35,3 mm (norm.: 27,5 mm) et 50h 13 min (norm.: 45u 28 min).

Troisième décade

Du 21 au 24, notre temps a été principalement déterminé par une faible crête anticyclonique située au-dessus du Benelux, nous faisant bénéficier d’un temps calme sec et assez doux. Du 25 au 29, nous nous sommes retrouvés progressivement sous l’influence d’air instable, déterminé par notre situation entre une crête anticyclonique en voie d’affaiblissement et située au-dessus du nord-est de l’Europe et une dépression atlantique localisée à hauteur des Iles Britanniques. Le 30, nous avons été soumis à de l’air maritime polaire frais et instable dû à la présence d’une zone de basse pression à proximité de l’Islande.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 14,7°C (norm.: 13,9°C), 17,2 mm (norm.: 19,3 mm) en 60h 06min (norm.: 44h 43min).

top

Août 2017

Première décade

Du 1er au 10, notre temps fut principalement influencé par une succession de basses pressions en mouvement sur l’océan Atlantique, avec pour conséquence de soumettre nos régions à de l’air maritime frais et légèrement instable. Seules les journées des 2, 6 et 7 août nous ont permis de bénéficier d’air maritime stable sous l’influence d’une crête anticyclonique liée à l’anticyclone des Açores.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 17,1°C (norm.: 18,9°C), 29,5 mm (norm.: 21,5 mm) et 44h 44min (norm.: 66h 10min).

Deuxième décade

Le 11 et le 12, nous avons encore été soumis à de l’air maritime relativement frais et légèrement instable dû à la présence d’une zone de basse pression au Nord des Iles Britanniques. Le 13 et le 14, la présence d’une zone de haute pression, se déplaçant de la France vers l’Europe de l’Est via nos régions, a entraîné l’arrivée d’air plus chaud mais, aussi, progressivement plus humide et instable. Du 15 au 20, nous avons été sous l’influence d’air maritime frais et instable d’origine polaire en raison de la présence d’une zone de basse pression au nord de l’Ecosse.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 17,2°C (norm.: 18,4°C), 15,6 mm (norm.: 25,1 mm) et 46h 00min (norm.: 64h 53min).

Troisième décade

Le 21, nos régions ont été influencées par de l’air polaire maritime instable, lié à la présence d’une zone de basse pression au nord de l’Ecosse. Du 22 jusqu’au 29, notre temps a été principalement influencé par la présence d’une faible crête anticyclonique de l’anticyclone des Açores, qui nous a permis de bénéficier d’air chaud stable et sec. Les 30 et 31, un petit noyau de basse pression en provenance de France a traversé notre pays avant de se diriger vers la Scandinavie. Ce qui a soumis nos régions à l’arrivée d’air maritime instable.

Avec 19,8°C (norm.: 16,9°C) , la température moyenne à Uccle a été très anormalement haute Seulement en 2016 (20,6°C), 1997 et 2001 ( 20,2°C), cette décade a été encore plus chaude. Les valeurs du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales avec respectivement 25,7 mm (norm.: 32,7 mm) et 73h 20 min (norm.: 58h 44min). Fait remarquable, la plus grande partie des précipitations (22,2 mm) est tombée en un jour (le 30).

top

Juillet 2017

Première décade

Les 1 et 2, notre temps fut déterminé par la présence d’une zone de basse pression située sur les pays baltes, entraînant l’arrivée d’air maritime doux, humide et parfois instable sur nos régions. Les 3 et 4, une crête anticyclonique, liée à l’anticyclone des Açores, détermina un temps calme et généralement sec sur nos régions. Du 5 au 10, la présence d’une zone complexe de basse pression sur nos contrées y entraîna l’arrivée d’air chaud et progressivement très instable.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 19,0°C (norm.: 18,0°C), 12,6 mm (norm.: 26,7 mm) et 71h 46min (norm.: 62h 53min).

Deuxième décade

Du 11 au 17, notre temps fut principalement influencé par une crête anticyclonique liée à l’anticyclone des Açores. Cette situation entraîna l’arrivée sur nos régions de masses d’air souvent humides et parfois perturbées. Du 18 au 20, une zone de basse pression en déplacement de l’ouest des îles Britanniques vers l’est, en passant par nos régions, entraîna l’arrivée sur notre pays d’air tout d’abord doux et sec, puis d’air maritime parfois très chaud et instable.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 18,7°C (norm.: 18,3°C), 26,4 mm (norm.: 20,5 mm) et 51h 36min (norm.: 66h 10min).

Troisième décade

Du 21 au 31, notre temps fut généralement influencé par des zones de basse pression en mouvement sur l’océan Atlantique, entraînant le passage sur nos régions de masses d’air maritime relativement frais et faiblement instable.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 18,1°C (norm.: 19,0°C), 19,3 mm (norm.: 26,3 mm) et 60h 02min (norm.: 72h 27min).

top

Juin 2017

Première décade

Du 1 au 3, notre temps fut principalement déterminé par la présence d’une zone de basse pression située au sud-ouest de l’Islande, entraînant l’arrivée d’air subtropical relativement instable sur nos régions. Du 4 au 10, cette zone s’est déplacée progressivement vers la Scandinavie, via les îles Britanniques. C’est alors de l’air maritime plus frais et instable qui influença notre temps.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 17,6°C (norm.: 15,6°C), 17,5 mm (norm.: 31,8 mm) et 74h 18min (norm.: 57h 14min).

Deuxième décade

Les 11 et 12, une zone de basse pression centrée sur la Scandinavie dirigea sur nos régions de l’air maritime relativement frais. Les 13 et 14, mais surtout du 18 au 20, une zone de haute pression sur l’Europe centrale entraîna l’arrivée sur le pays de masses d’air continental sec et chaud. Dans l’entre-temps, du 15 au 17, l’Anticyclone des Açores dirigea sur nos contrées de l’air maritime plus frais, humide et faiblement instable.

A Uccle, la température moyenne fut très anormalement élevée, avec 20,4°C (norm.: 16,0°C). Il faut remonter à 1989 pour trouver une deuxième décade de juin plus chaude, avec 20,9°C. Comme en 1988 et 1989, il n’y eut aucune quantité de précipitations relevée au pluviomètre (norm.: 19,3 mm), ce qui est très anormal. La durée d’insolation fut normale, avec 95h 16min (norm.: 66h 35min).

Troisième décade

Les 21 et 22, notre temps fut déterminé par la présence d’une zone de haute pression située sur l’Europe centrale, entraînant l’arrivée d’air continental chaud et sec sur nos régions. Du 23 au 25, une crête issue de l’anticyclone des Açores dirigea sur nos contrées de l’air maritime doux. Du 26 au 30, la présence d’une zone complexe de basse pression sur l’Europe de l’Ouest entraîna l’arrivée d’air maritime doux, humide et parfois instable sur nos régions.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation ont été normales, avec respectivement 19,5°C (norm.: 17,1°C), 33,3 mm (norm.: 19,1 mm) et 55h 30min (norm.: 65h 20min).

top

Mai 2017

Première décade

Du 1er au 8, le temps sur nos régions a été principalement déterminé par la présence de plusieurs petits noyaux de basse pression, d’abord sur la Belgique et les pays avoisinants et à partir du 7, sur l’Europe centrale et orientale. Ce qui a eu pour conséquence de nous soumettre le plus souvent à de l’air perturbé et instable. Les 9 et 10 mai, un noyau de haute pression situé juste au nord de notre pays nous a fait bénéficier de l’arrivée d’air plus sec.

A Uccle, les valeurs de température moyenne, de quantités de précipitations, et d’insolation ont été normales avec respectivement 10,6°C (norm.: 12,5°C), 14,5 mm (norm.: 16,7 mm) et 43h 10min (norm.: 56h 07min).

Deuxième décade

Du 11 au 17, le temps de nos régions fut influencé par une zone complexe de basses pressions située au-dessus de l’Océan Atlantique près de l’Islande et des îles Britanniques. Cette configuration dirigea sur notre pays de l’air chaud et instable. Le 18, cette zone se déplaça vers la Mer du Nord, entraînant l’arrivée d’air maritime sensiblement plus frais et toujours instable.

A Uccle, les valeurs de la température moyenne, du total des précipitations et de la durée d’insolation furent normales, avec respectivement 16,1°C (norm.: 13,8°C), 18,8 mm (norm.: 21,4 mm) et 51h 23min (norm.: 61h 39min).

Troisième décade

Les 21 et 22 mai, nos régions ont bénéficié d’air stable et sec grâce à la présence d’une zone de haute pression au-dessus de l’Allemagne. Le 23, celle-ci s’est déplacée vers l’est tandis qu’une nouvelle haute pression s’est formée au-dessus du Golfe de Gascogne. Du 24 au 27, cet anticyclone s’est déplacé via les Iles Britanniques en direction de la Scandinavie et de l’Europe orientale. Avec pour effet de nous soumettre à de l’air, d’abord encore humide, puis progressivement à de l’air continental sec et chaud. Les 28 et 29, la présence d’une zone de basse pression au-dessus du Golfe de Gascogne a entraîné l’arrivée d’air subtropical chaud et instable. Les 30 et 31, nous nous sommes retrouvés sous l’influence d’air maritime plus stable et sensiblement plus frais lié à la formation d’une zone de haute pression à l’ouest de la France qui a pris la direction des Iles Britanniques.

Avec 19,3°C (norm.: 14,6°C), la température moyenne à Uccle a été exceptionnellement élevée avec à la clef un nouveau record. Ce n’est qu’en regardant l’entièreté de la série (1901-2017), que nous trouvons trace d’une valeur plus élevée: 20,3°C en 1922. L’insolation a été anormalement élevée avec 111h 13min (norm.: 72h 53min), l’inscrivant en quatrième place dans la série des troisièmes décades de mai les plus ensoleillées. Les quantités de précipitations ont été normales avec 11,8 mm (norm.: 24,3 mm).

top