C'est quoi les dust devils?

Une des premières descriptions scientifiques des dust devils ou tourbillons de poussière, a été donnée par Benjamin Franklin, homme d'Etat, journaliste et scientifique. En 1755, il galopait à cheval derrière ces tourbillons afin d'en déterminer la vitesse de déplacement horizontale. Les tourbillons de poussière sont un des plus petits membres de la famille des phénomènes de tourbillons atmosphériques isolés. Ils se différencient des tornades classiques de par leur formation par ciel serein ; les tornades étant liées à des nuages convectifs. Nombre d'entre eux passent inaperçus car ils deviennent visibles uniquement lorsqu'ils entrainent de la matière avec eux.

 

Tourbillon de poussière en Arizona. Crédit : NASA.

Ces tourbillons se développent à partir du sol lorsque la différence de réchauffement entre le sol et l'atmosphère qui se trouve juste au-dessus est importante. Par temps calme, il se forme une couche d'air chaud directement au niveau du sol, produite par le rayonnement solaire. Lorsqu'une perturbation survient, une cloche thermique peut rapidement s'élever, ce qui induit son remplacement par de la basse pression au niveau du sol. Cette zone de basse pression est remplie par l'air environnant, et si cet air contient de la vorticité, il se crée un vortex qui se concentre très rapidement et entraine les particules présentes au sol vers le haut.

 

Formation des cloches thermiques.Source : Dake~commonswiki

Dustdevil à Cracovie en Pologne. Crédit : KHRoN (Own work)

Le diamètre des dust devils varie entre 1 et 50 m et ils peuvent atteindre une hauteur visible de plus de 500 m. Les tourbillons invisibles, donc sans poussières ou matière, peuvent vraisemblablement atteindre la limite de la couche atmosphérique, et plus précisément, la hauteur de la couche de la première inversion thermique. Leur durée de vie n'excède pas quelques minutes. Les dégâts qu'ils peuvent infliger sont très limités mais ils peuvent tout de même déplacer des meubles de jardin, des parasols ou des objets légers sur de courtes distances.

 

Les tourbillons de poussière se produisent surtout en début d'été dans notre pays.

On observe des dust devils aussi sur la planète Mars ! Ils sont plus grands et plus puissants que ceux qui se produisent sur Terre, avec un diamètre de 100 à 1.000 m et une hauteur jusque 10 km. La sonde spatiale Pathfinder en a enregistré environ 700.
En Australie, on donne le nom de "Willy-willy" aux tourbillons de poussière, en rapport au mot aborigène pour ce phénomène. On parle parfois à tort de cyclone tropical pour les willy-willies australiens, mais cet autre phénomène est tout-à-fait différent et est bien plus puissant.

 

Monsieur Eric Iversen, de Leudelange au GD de Luxembourg, a partagé avec nous cette étonnante vidéo datant du jeudi 07 juillet 2016, prise chez lui, par sa caméra de surveillance. Etonné de trouver du foin éparpillé jusque sur le toit de sa maison ainsi que chez ses voisins, ces images lui ont donné la solution du mystère.

   

Extraits de la publication "Enkele klimatologische aspecten van tornado's, downbursts en hun schadeclassificaties", Luc Debontridder, Senior climatologist, IRM, December 2007.