Le climat à l'horizon 2100 selon différents scénarios

L'évolution des températures et des quantités de précipitations moyennes par an, mais aussi par saisons, selon 3 scénarios climatiques différents, est disponible via la page de notre nouveau site web Le climat à l'horizon 2100.

Les "scénarios climatiques", ça représente quoi au fait?

Les scénarios RCP (Representative Concentration Pathway) sont des scénarios qui décrivent l'évolution des gaz à effet de serre dans le futur et qui ont été utilisés dans le cinquième rapport du GIEC. Des modèles atmosphériques permettent ensuite de simuler le climat futur correspondant à ces profils d'évolution des concentrations des gaz à effet de serre (RCP). Ces simulations (appelées aussi projections ou scénarios climatiques) sont utilisées pour quantifier les changements de climat attendus et consécutifs aux modifications de la composition atmosphérique.

Les projections pour la Belgique

Quel serait l'impact pour la Belgique selon ces scénarios ? Nos experts se sont basés sur les résultats obtenus à partir du modèle numérique ALARO.
Si nous continuons à vivre de la manière que nous le faisons actuellement, et donc n'entreprenons rien pour contrer le réchauffement climatique, les experts climatiques prévoient un climat futur suivant la projection la plus pessimiste RCP8.5 (aussi appelé le scénario "business-as-usual"). Ceci entraînerait :

  • Un réchauffement de 4.5 °C de la température moyenne, par rapport à la période de référence 1961-1990.
  • Une augmentation de la température plus importante pendant l'hiver.
  • Des hivers plus humides et pas ou peu de diminution des quantités de précipitations en été.

Evolution de la température moyenne en Belgique (représentée par l'écart à la normale 1961-1990) pour la période 1951-2100. Les lignes correspondent aux tendances observées ainsi qu'à celles du modèle climatique de l’IRM selon les divers scénarios d'émission de gaz à effet de serre (GES). Les barres verticales rouges et bleues représentent les moyennes annuelles observées jusqu'en 2018.