Météo

Cartes de fronts

Situation atmosphérique sur l'Europe

Une vaste zone de basse pression dont le centre voyagera entre l'Islande et l'Ecosse, gouvernera la situation atmosphérique sur l'Europe Occidentale. Plusieurs zones de pluies atlantiques se succéderont sur les Iles Britanniques, le nord de la France et nos régions. Ces courants océaniques relativement doux mais parfois soutenus nous accompagneront durant une grande partie de la semaine prochaine.

Ces intempéries océaniques seront précédées d'air plus chaud et plus instable qui remontera temporairement de la France en direction du Bénélux et de l'Allemagne, puis de la Pologne et du sud de la Scandinavie. Dans cette masse d'air, des averses orageuses éclateront parfois demain dimanche sur nos régions, avec des températures supérieures à 20 degrés.

De l'air plus sec déterminera le temps sur une grande partie de l'Europe Centrale. Brumes et brouillards matinaux se lèveront au profit d'un ciel assez ensoleillé. Quelques nappes de nuages bas pourront cependant s'attarder dans certaines vallées ou régions de plaine. Les nuits et matinées seront très fraîches mais les températures pourront encore dépasser 15 degrés l'après-midi.

Le soleil et la chaleur sont toujours bien présents sur le Bassin Méditerranéen, mais les températures élevées de la Méditerranée favoriseront le développement de foyers orageux. Ceux-ci se manifesteront d'abord de manière isolée, puis se généraliseront en seconde partie de semaine sur l'Italie, l'Adriatique, les Balkans et la Grèce. Les températures atteindront 25, voire encore 30 degrés sur les plages andalouses et la riviera turque.

Sur le nord de l'Europe, l'atmosphère se rafraîchit peu à peu. Sur le nord de la Scandinavie, de petites gelées nocturnes font leur apparition mais les températures franchissent encore le seuil des 10 degrés l'après-midi. Quelques zones de pluie atlantiques s'enfonceront parfois sur l'ouest de la péninsule scandinave.

Légende des cartes

 

Ligne orange en arête : "ligne de convergence" => indique une zone vers laquelle le vent en surface converge; cette convergence en surface est associée à des mouvements verticaux dirigés vers le haut donnant souvent lieu à une ligne d'averses ou d'orages. La convergence peut être liée à deux flux de direction différente qui se rencontrent ou à la présence d’une bande d’air plus chaud et plus humide que son environnement (creux ou dépression thermique).
Ligne noire en pointillés : "creux d'altitude"=> provoque des mouvements verticaux dirigés vers le haut et contribue souvent à des averses et/ou une intensification de l'activité des perturbations. Le creux est généralement le siège d'une ligne d'averses.
Ligne rouge avec des demi-cercles : "front chaud" => arrivée d'air plus chaud donnant souvent lieu à la formation d’une zone nuageuse accompagnée de précipitations; le front constitue la frontière entre l'air chaud qui arrive et l'air froid dont il prend la place. La position des demi-cercles rouges indique le sens de déplacement du front chaud.
Ligne bleue avec des triangles : "front froid" => arrivée d'air plus froid donnant souvent lieu à la formation d’une zone nuageuse accompagnée de précipitations; le front constitue la frontière entre l'air froid qui arrive et l'air chaud dont il prend la place. La position des triangles indique le sens de déplacement du front froid.
Ligne rose constituée de triangles et des demi-cercles : "front occlus" => résultat de la fusion entre un front froid et un front chaud; un front froid étant généralement plus rapide qu'un front chaud, il rattrape ce dernier pour former un système nuageux unique, souvent à l'origine de précipitations.
Ligne bleue/rouge alternative : "front stationnaire" => frontière stationnaire entre une masse d'air froid et une masse d'air chaud; l'air chaud se trouve en arrière des demi-cercles rouges et l'air froid se trouve en arrière des triangles bleus.

Cookies enregistrés