Climat général en Belgique (sera supprimé)

Février

Février est le dernier mois de l'hiver météorologique. Les normales journalières des températures moyennes sont comprises à Uccle entre 2 °C et 4 °C. L'augmentation des températures commence à se marquer au cours de la dernière décade. Dans le pays, les normales mensuelles des températures maximales sont de l'ordre de 6 °C en basse et moyenne Belgique, tandis que sur les hauts plateaux ardennais, elles n’atteignent que 1 °C. Les normales mensuelles des minima sont quant à elles comprises entre +1 °C et -4 °C.

Février est le mois de transition entre l'hiver et le printemps. Il peut encore être très froid, comme en 1956 : à Uccle, la température moyenne mensuelle n’atteignit que -6,1 °C et la moyenne des minima fut inférieure à -10 °C ! Février peut cependant déjà être doux, comme en 1990 : la température moyenne mensuelle atteignit 7,9 °C à Uccle. Les extrêmes absolus ne sont pas en reste : le 25 février 1991, la température maximale atteignait 21,1 °C à Meeuwen en Campine, alors que l’on enregistrait un minimum de -19 °C à Ostende le 14 février 1929 et de -25,2 °C à la Baraque Michel le 1er février 1956. Signalons encore que l'hiver 1942 a été un des plus rudes, avec notamment 37 jours de gel consécutifs à Uccle : du 26 janvier au 3 mars.

Février est en moyenne un mois relativement sec : les normales mensuelles des précipitations varient dans le pays de 40 mm dans l'ouest à 110 mm sur les points culminants de l’Ardenne. En 1946, le total mensuel à Uccle atteignit une valeur record de 149,0 mm. Parmi les cotes journalières les plus élevées pour cette période de l’année, signalons les 82 mm recueillis à Robertville le 12 février 1962.

Au cours du mois, les précipitations neigeuses peuvent encore être abondantes. Le 10 février 1902, on mesura une couche de neige record de 35 cm à Uccle. Sur le plateau des Hautes-Fagnes, l’épaisseur de neige atteignit 1,15 m le 9 février 1953, mesure la plus importante enregistrée officiellement dans le pays. À Uccle, des mois de février sans précipitations neigeuses sont aussi possibles : ce fut le cas en 1945, 1959, 1972, 1975, 1980 et 1982. En moyenne, le nombre de jours où les précipitations sont en tout ou en partie de neige atteint à Uccle 5,9 jours.

La durée normale d’insolation du mois de février est de 76 heures à Uccle. En 1975, l’ensoleillement a atteint 157 h, alors qu'en 2010 on a enregistré seulement 29 h de Soleil.

Des tempêtes violentes peuvent sévir au cours de ce mois. Rappelons les plus remarquables : celle de 1953 qui fut la cause de graves inondations dans la région côtière et les Polders et, plus récemment, en 1990, la série de tempêtes à l’origine de nombreux dégâts dans tout le pays. La pression la plus basse jamais observée à Uccle le fut le 25 février 1989 : 956,8 hPa (pression ramenée au niveau de la mer).