Climat général en Belgique (sera supprimé)

Janvier

Janvier, deuxième mois de l'hiver météorologique, est en moyenne le mois le plus froid de l’année. Dans le pays, les normales mensuelles des températures maximales varient de 0 °C à 6 °C, tandis que celles des températures minimales s’échelonnent entre -5 °C et +1 °C. À Uccle, les normales journalières des températures moyennes sont à peu près constantes au cours du mois : elles oscillent entre 2 °C et 3,5 °C.

Certaines années cependant, à l’occasion de journées particulièrement douces, les températures moyennes journalières peuvent atteindre en cette station des valeurs supérieures à 10 °C: le record de 12,1 °C a été enregistré les 1er janvier 1921, 10 janvier 1936 et 15 janvier 1975. Ces températures peuvent être également très basses, avec des valeurs largement inférieures à -10 °C : le record date du 22 janvier 1942, avec -13,4 °C. La température maximale journalière la plus élevée à Uccle a été observée le 16 janvier 1947 : 15,3°C. Le minimum journalier le plus bas y a été relevé le 23 janvier 1940 : -18,7 °C. Dans le pays, la température minimale journalière la plus basse jamais enregistrée l’a été dans la vallée de la Lesse, à Rochefort, avec -30,1 °C le 20 janvier 1940.

Les normales mensuelles des précipitations varient de 50 mm à 130 mm dans le pays. Généralement, les précipitations journalières sont relativement peu intenses au cours du mois. Il arrive cependant que des cotes atteignent en 24 heures des valeurs élevées, comme à Hives le 6 janvier 1937, où l'on recueillit 66,7 mm d'eau au pluviomètre. À Uccle, le mois de janvier le plus arrosé fut celui de 1995, avec 143,6 mm d’eau recueillie, tandis que le plus sec a été observé en 1997 avec 2,6 mm.

À Uccle, janvier est en moyenne le deuxième mois de l’année le plus neigeux : le nombre moyen de jours où les précipitations sont de neige est de 5,2 jours. Cela n'exclut pas que certaines années il puisse ne pas neiger en basse et moyenne Belgique ; cela a été le cas en 1932, 1969, 1989 et 1990.

La durée d'insolation commence à augmenter : la normale mensuelle à Uccle est de 55 heures de soleil. Depuis 1887, le total mensuel a varié entre 26 h (en 1902, 1915 et 1935) et 104 h (en 1954).

Les mois d'hiver sont ceux où les tempêtes sont les plus fréquentes. Il n'est pas rare qu'en janvier les pointes maximales du vent dépassent les 100 km/h en plusieurs endroits du pays. On a encore en mémoire les tempêtes qui ont sévi en 1990 : le 25 janvier, la pointe de vent la plus élevée jamais mesurée en Belgique a atteint 168 km/h à Beauvechain.